Dialogue entre le Parti Communiste Chinois  et plusieurs partis politiques du monde: UNIR prend  part…

0
247

Hier mercredi 15 mars 2023, la majorité présidentielle au Togo Union pour la République ( UNIR) a pris part, par vidéoconférence, à un dialogue politique de haut niveau entre le Parti Communiste Chinois (PCC) et divers partis politiques issus de différents coins du monde.

Cette rencontre a connu la participation de plus de 500 partis politiques et 1000 participants. Les paradigmes nouveaux, les défis sans cesse changeants ne peuvent être abordés en ayant recours aux conflits. Le dialogue apparaît donc comme un cadre, un creuset idéal de discussion de nature à permettre aux dirigeants et organisations politiques de rechercher et de trouver des bases saines pour bâtir une société de paix, juste et moderne en tenant compte des réalités de  chaque pays.

La marche vers un monde plus moderne et meilleur avec un rôle de premier plan des partis politiques, instruments de conquête du pouvoir et de réalisations des aspirations légitimes des peuples, justifie le choix porté sur le thème évocateur  » la voie vers la modernisation : la  responsabilité des partis politiques ».

Xi Jinping, secrétaire général du Comité central du PCC et président chinois, a présidé la cérémonie d’ouverture de la réunion de haut niveau du dialogue entre le PCC et des partis politiques mondiaux. Dans son mot, Xi Jinping, a salué tous les partis politiques et participants présents, exposé les pistes de réflexions vers une véritable modernisation avant de dérouler une liste d’initiatives propres en vue de l’avènement d’une communauté de destin où la paix, la prospérité, l’harmonie, le développement, l’enrichissement mental sont les valeurs les mieux plus partagées. Il a surtout exprimé le voeu  de travailler en intenses collaboration avec tous les partis politiques du monde pour un développement complet et intégral des peuples.

 Au nom de Son Excellence Monsieur Faure Essozimna Gnassingbé, Président du Parti Union pour la République (UNIR), Président de la République Togolaise, la présidente de l’Assemblée nationale, la militante yawa Djigbodi Tségan, a délivré, à l’occasion, une allocution mémorable.

De vives et sincères remerciements adressés à Xi Jinping ainsi que l’excellence des relations de qualité ont agrémenté ses premières prises de parole.

Dans l’exploration de la voie vers une civilisation mondiale telle prônée par le Président du Parti Communiste Chinois, Yawa Djigbodi Tsègan a souligné que :

 » Dans cette quête pour le bien-être de nos populations, notre grand parti UNIR, sous le leadership de Son Excellence, Monsieur Faure Essozimna Gnassingbé, a opéré depuis 2012 de profondes transformations de notre économie.

Cette nouvelle vision a permis de mettre en place des mécanismes et des politiques publiques propices à une prospérité partagée. Pour mener à bien ces différentes politiques publiques dans un Togo multi-ethnique, le Président de notre grand parti a opté pour une gouvernance concertée en vue de renforcer l’inclusion et l’harmonie sociale.

En tant que parti épris de paix, le parti UNIR s’est fortement inscrit dans la préservation de la paix, de la stabilité et de la sécurité. 

 Malgré les progrès enregistrés dans le cadre du processus de sa modernisation, le Togo, à l’instar de la plupart des Etats africains, poursuit ses efforts en vue d’augmenter la production nationale. »

 Le monde étant un village planétaire, étant en profonde transformation, la Présidente de l’Assemblée nationale a souligné l’importance mais surtout l’urgence de s’inspirer du savoir- faire, de l’ingéniosité et de l’expérience de la Chine sous le charisme du PCC.

« Au regard de l’urgence que requièrent les défis qui restent à relever, nous pensons qu’il pourrait être judicieux de regarder avec une attention toute particulière le modèle que le PCC a pu bâtir, à travers son siècle de vie, pour amener la Chine au niveau actuel d’industrialisation et de développement.

Dans cette optique, nous partageons l’initiative de promotion d’un dialogue entre les civilisations à travers des interactions de même qu’une coopération intensive dans les domaines tels que l’éducation, la science, la culture, le sport ou le tourisme.

Ainsi le parti politique apparait comme un organe central de grandes réflexions stratégiques sur la conception, l’évaluation et l’adaptation des politiques de développement conformément aux aspirations des populations ».  

D’autres interventions ont jalonné ce cadre de réflexion et d’échanges d’expériences notamment celles de représentants de la Chine, de l’Afrique du Sud, de la Serbie, de la Mongolie, de la Papouasie Nouvelle Guinée, du Soudan et du Togo pour ne citer que celles là. La modernisation est une notion à géométrie variable qui recouvre plusieurs réalités.

A noter que la Chine a organisé le premier dialogue de ce type à Beijing en 20

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici