Initiative commune pour stimuler la recherche

0
129

Le président Faure Gnassingbé a posé samedi la première pierre de la Ferme agricole moderne égypto-togolaise d’Abatchang (FAMETA) à Lama-Tessi dans la préfecture de Tchaoudjo.

‘Ce projet est le fruit de l’excellence des relations qui lient notre pays à la République sœur d’ Egypte à qui je réitère toutes les condoléances du peuple togolais. Cette initiative commune nous offrira l’opportunité de stimuler la recherche et la productivité agricole’, écrit Faure Gnassingbé sur son compte twitter.

La FEMETA va contribuer davantage au renforcement de la recherche agricole, mais aussi à l’amélioration de la productivité des spéculations végétales (blés, maïs et riz), animales et halieutiques.

D’une superficie de 150 ha, elle sera dotée d’un espace de vie et de travail du personnel et d’une zone d’expérimentation et de productions végétale. Il est également prévu des infrastructures modernes d’élevage et des aménagements hydro-agricoles et d’aquaculture.

Co-financé par les gouvernements togolais et égyptiens, à hauteur d’un milliard de FCFA, ce nouveau projet agricole vient confirmer la volonté du gouvernement à doter chaque région du pays de pôles de développement socioéconomique.

Lors du lancement, M. Gnassingbé avait à ses côtés des membres du gopuvernement, le président des institutions, de Maher El-Maghrabi, le directeur exécutif du projet égyptien des fermes modèles (ministère de l’Agriculture) et l’ambassadeur d’Egypte à Lomé, Mohamed Karim Sherif.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici