J3 des manifs de l’opposition : Yark Damehane déplore le ‘caractère quelque peu violent de certains manifestants’

0
58

Tout comme les mercredi 13 et jeudi 14, la coalition de l’opposition a de nouveau organisé des marches suivies de meetings dans les rues de Lomé et en région ce samedi pour exiger des réformes politiques, le retour de la constitution de 1992, le vote de la diaspora, un scrutin à deux tours, la démission de Faure Gnassingbé etc…

Des manifestations ont été organisées outre Lomé à Dapaong, Bassar, Anié, Agou, Badou, Anié, Afagnan, Tabligbo, Vogan, Anfoin, Aného.

Ces marches font suite à la note d’information par laquelle la coalition a informé le ministre chargé de l’administration territoriale de son intention d’organiser trois jours de manifestations pacifiques publiques pour le compte de la semaine en cours, indique le communiqué.

Yark Damehane, ministre de la sécurité et de la protection civile déplore le caractère un peu violent de certains manifestants à Lomé, et se félicite du bon déroulement des trois jours de manifestations sans incidents majeurs.

Il a adressé une mention bien aux organisateurs et manifestants qui ont respecté les points de départ, itinéraires et points de chute convenus entre les organisateurs et les pouvoirs publics.

Le ministre de la sécurité et de la protection civile tient à féliciter au nom du gouvernement, tous les acteurs impliqués dans l’organisation et la gestion de ces manifestations à savoir les organisateurs et leur service d’ordre, les forces de sécurité, les organisations de défense des droits de l’homme, les professionnels de médias etc, qui ont, chacun à son niveau tout mis en œuvre pour permettre à ces manifestations de se dérouler dans le calme conformément aux vœux du gouvernement et des populations qui n’aspirent qu’à la paix et à la tranquillité publiques, souligne le communiqué.

Cependant, le col Yark Damehane, invite les acteurs politiques à poursuivre les efforts en cours, dans un esprit de tolérance, pour garantir l’exercice des libertés publiques dans le respect scrupuleux des droits de tous les citoyens.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici