Kémérida dans la Binah : Le  football  pour combattre l’extrémisme violent  

0
470

Les attaques terroristes que le Togo a enregistrées dans sa partie septentrionale il y a quelques mois et la montée en puissance dans certaines parties de la sous- région de l’intolérance et l’extrémisme violent ont  suscité un éveil de conscience chez tous les citoyens togolais où qu’ils soient et quel que soient leur statut socioprofessionnel. En dehors des mesures prises et qui consistaient au renforcement du dispositif sécuritaire, la population civile a compris que seule une union sacrée des forces vives du pays pourra permettre de bouter hors de nos frontières ce fléau.

A kémérida dans la Préfecture de la Binah, c’est autour du ballon rond que les cadres ont dispensé la culture de la paix et du vivre-ensemble.

Dans le cadre de la première édition du tournoi International de l’Amitié, lancé depuis le mois d’Août 2022, rassemblant 24 équipes dont 13 du Bénin et 11 du Togo, ces cadres se sont fixés pour objectif de créer un espace de brassage, d’échanges et de fraternité afin de renforcer les liens de solidarité et d’amitié entre les populations.

Placé sous le thème « Fédérer pour une jeunesse résiliente face à l’extrémisme violent », cette première édition vise, à en croire les organisateurs à « partager la vision du Président de la République, Monsieur Faure Gnassingbé, en matière de lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent », c’est ce qu’a affirmé dans son allocution le Maire de la Commune de Binah 2.  

La finale de ce tournoi a été jouée le 30 Octobre dernier à Kémérida entre Delta Fc de Kétao et Volcan Fc de Partago du Bénin en présence des cadres et fils du milieu tels que le préfet Abalounorou, le Maire de Binah 2 Tatangué Ali, le Chef du canton de Kémérida, Aguim Prospère et le Colonel Alex Yotrofei Massina. 

Au coup de sifflet final, c’est Delta FC qui est venu à bout de son homologue Volcan Fc par un score de 3 buts à 2.

  Plusieurs prix ont été offerts aux joueurs, aux équipes, aux arbitres et à certaines personnalités.

Notons que, en choisissant le football, les cadres du milieu ont voulu exprimer leur engagement à fédérer les énergies pour renforcer la résilience face à l’extrémisme violent.

Dans la droite ligne de la préservation de la paix et la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent, un forum de la CEDEAO s’est tenu à Lomé. L’organisation de ce tournoi est donc un plus dans la lutte contre ces fléaux qui minent le Togo et l’Afrique de l’Ouest.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici