La PIA certifiée ISO pour ses capacités hors pair

0
418

En tant que grande infrastructure, l’objectif de la Plateforme industrielle d’Adétikopé (PIA) est de mettre à disposition des acteurs, les outils nécessaires pour la production et la transformation sur place des produits locaux, favoriser l’industrialisation du pays. Un an après son lancement, la plateforme a gravi plusieurs échelons.

La PIA a reçu les certifications ISO. Décernées par la compagnie FrenchCert UK LTD, elles sont de trois ordres : ISO 9001:2015 – ISO 14001:2015 – ISO 45001:2818. La plateforme industrielle a donc rempli les critères de management, de qualité et d’expertise.

Une certification opportune

Cette distinction confirme l’importance et les capacités excellentes dont dispose la zone industrielle. Bien que sa création remonte seulement à une année, la PIA a obtenu de bons résultats en termes d’investissements, de création d’emplois et de construction d’entreprises. Les certifications, à part révéler la valeur de la plateforme, amélioreront ses performances et optimiseront le développement du secteur industriel et économique du Togo.

Avantages de la certification

Il découle des certifications ISO des avantages pour la plateforme elle-même, mais aussi pour les clients ainsi que la population. Tout d’abord, la sécurité et la qualité des services proposés par les entreprises installées dans le secteur sont garanties.

De plus, elles sont destinées à afficher de meilleurs résultats avec une amélioration de la productivité. Les normes ISO constituent un meilleur référencement sur le plan national comme à l’international. Par ailleurs, elles assurent une meilleure satisfaction des clients et des employés. L’efficacité de la plateforme ne souffre plus désormais d’aucune contestation. Cela est une avancée majeure vers une croissance forte et inclusive.

La PIA est ambitieuse

L’ambition de la plateforme est d’engendrer 35 000 emplois directs et indirects pour réduire le chômage chez les femmes et les jeunes. 300 emplois sont déjà créés et, pour son industrie de textile, le recrutement de 1 000 jeunes a été lancé il y a plusieurs mois.

Par ailleurs, un port sec y est rendu opérationnel depuis janvier 2022. Ce dernier dispose d’une capacité de 12 500 conteneurs et est implanté sur 20 hectares. A part tout cela, la PIA suscite de l’intérêt auprès de nombreuses structures. Des entreprises, notamment dans le domaine de l’automobile, textile et de la transformation sont déjà installées dans la zone.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici