Les togolais doivent cultiver la tolérance, le pardon et la confiance mutuelle

0
88

La délégation du Comité interparlementaire de l’Uemoa a achevé vendredi à Lomé une mission de renforcement du processus d’intégration dans l’espace communautaire.

Un communiqué de presse sanctionnant la mission publié en fin de soirée rappelle l’objectif, qui était de ‘s’informer sur la situation sociopolitique marquée par des manifestations violentes ayant entrainé des pertes en vies humaines, des destructions de biens publics et privés et des déplacements de populations’.

La délégation souligne avoir eu des séances d’échanges avec les acteurs politiques, la société civile, les députés à l’assemblée nationale, l’Union européenne, l’ambassade d’Allemagne, la représentation de la Cédéao, le président de l’assemblée nationale togolaise et le chef de l’Etat.

A l’issu des concertations et tenant compte des préoccupations des uns et des autres, la délégation du CIP lance un appel à la tolérance, au pardon et à la confiance mutuelle.

Le comité interparlementaire souhaite l’instauration d’un climat propice pour un dialogue sincère, constructif et inclusif. Il invite tous les togolais à ‘s’inscrire et à soutenir toute initiative allant dans les sens de la décrispation sociale et de la restauration de la paix, en vue d’aboutir à des réformes politiques et institutionnelles consensuelles’.

Le chef de la délégation, Jacob Ouedrago a témoigné sa gratitude aux plus hautes autorités, président de la République, et de l’assemblée nationale pour leur ‘grande écoute’ et leur ‘disponibilité’ à trouver une solution à la situation qui prévaut au Togo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici