OTR: Le Système Automatisé de Marquage des produits au cœur des échanges entre les responsables de l’Office et les hommes de médias

0
88

Le 1er septembre prochain le Système Automatisé de Marquage des produits(SAM) pourrait entrer en vigueur . Pour mettre les hommes de médias au même diapason dans l’application et la compréhension dudit système, et les solliciter dans la sensibilisation des populations, l’Office Togolais des Recettes (OTR) a organisé une rencontre ce jour 13 août 2020 à son siège à Lomé.

Le SAM, est une solution de suivi et de traçabilité à l’aide des timbres d’accise sécurisées pour lutter contre les pratiques illicites, les sous-déclarations des fabricants, la contrebande, les contrefaçons et donc protéger les consommateurs et les industries légitimes.

Pour le Commissaire des Impôts, Esso-Wavana ADOYI, les principaux objectifs de ce système sont, notamment, le suivi de la production des produits concernés pour simplifier la collecte des taxes, la promotion de l’économie, puis l’assurance de la traçabilité des produits concernés au Togo, afin d’identifier l’origine et la légitimité desdits produits.

« Il est attendu que si les choses se passent bien, ce système va entrer en vigueur, ce qui obligerait alors les entreprises concernées à faire marquer leurs produits avant de les mettre sur le marché
», a-t-il indiqué. Pour lui, l’entrée en vigueur du SAM appelle à la sincérité et à l’engagement des producteurs, ainsi que les importateurs, mais aussi, à la vigilance des consommateurs.

Le Directeur de Cabinet du Premier ministre, Simféitchéou Pré, également Président de la Commission de suivi et d’Implémentation du Contrat a pour sa part insisté sur les avantages du système pour les populations et la nécessité de la diffusion de l’information à toutes les couches de la société.

Les échanges se poursuivent demain avec les organisations de défense des droits des consommateurs.

L’introduction du SAM est l’une des actions du plan stratégique 2018-2022 de l’OTR pour mobiliser les recettes fiscales et douanières au profit des citoyens.

Étaient aussi présents à la rencontre, le Commissaire Général de l’OTR, Philippe Kokou TCHODIE, et le Commissaire des Douanes et Droits Indirects, Atta-Kakra ESSIEN.

Germain Doubidji

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici