Plaine de Mô : Développement et citoyenneté au centre des échanges initiés par la NJSPF

0
92

Une délégation de la Nouvelle Jeunesse pour le Soutien au Président Faure(NJSPF) avec à sa tête son président national, Noël DE POUKN était le 1er avril dernier à Djarkpanga, dans la préfecture de la plaine de Mô. L’objectif est d’échanger avec les populations de la localité et les acteurs du développement local, sur les voies et moyens à mettre en œuvre pour soutenir le gouvernement dans ses efforts de développement du milieu.

« Processus d’élaboration d’un plan de développement local pour la conduite du développement local : rôle et responsabilité des acteurs », c’est autour de ce thème présenté par docteur DEMAKOU Yendoubé, expert Planificateur et aménagiste, dépêché pour la circonstance par le NJSPF, qu’ont tourné les débats.

Dans son exposé M. DEMAKOU a rappelé le rôle du gouvernement, mais aussi la part des autres acteurs parmi lesquels, les populations elles-mêmes dans un processus de développement. Dans un monde de plus en plus soumis à des contraintes de toutes sortes, il n’est plus question de se cantonner sur le seul apport de l’Etat, a-t-il laissé entendre. Il a insisté sur la responsabilité qui doit être celles des populations si celles-ci veulent voir leur localité se développer. Actions concertés, le dialogue, la contribution de chacun, action citoyenne, tels sont en autres comportements que M. DEMAKOU a invité les populations à adopter.

Parlant des efforts du gouvernement, il s’est appesanti sur un exemple proche qu’est la décision de l’Etat de transformer la plaine de Mô en une préfecture. Une preuve selon lui, que l’Etat joue sa part et les populations devraient faire la sienne.

L’autre temps fort de cette rencontre fut l’installation du bureau préfectoral de la NJSPF.

Noël DE POUKN s’adressant aux membres dudit bureau, a rappelé le niveau d’implication, le dynamisme et le rôle qui devraient être les leurs dans le développement de leur communauté.

Il les a invités à travailler de sorte à rendre visibles les actions du chef de l’Etat Faure Essozimna Gnassingbé « qui travaille efficacement mais dans la discrétion pour lutter contre la pauvreté dans le pays ».

Par ailleurs, Noël DE POUKN a invité les populations, particulièrement les jeunes de Djarkpanga à plus de civisme et de citoyenneté dans leurs actes et surtout de respecter l’autorité locale et la hiérarchie, afin d’être les bons relèves de demain.

« Le citoyen n’est pas seulement un habitant d’une localité, car, de nos jours le citoyen est celui qui participe de par son comportement exemplaire à la gestion des affaires publiques », a-t-il laissé entendre. Il a particulièrement insisté sur la notion de liberté qui ne doit plus être synonyme d’autonomie et de résistance, d’irrespect à l’autorité, d’attaques physiques ou morales aux biens publics et aux personnes.

« La liberté acquise au prix de sacrifices doit devenir responsabilité et participation. Le citoyen doit participer à la gestion de la chose publique et seuls, le dialogue, la négociation, la tolérance et la concession doivent être son arme quelle que soit la difficulté », a dit le président de la NJSPF.

Née en 2009 et présente dans toutes les préfectures, la NJSPF est un mouvement de soutien à la politique du vivre ensemble dans la paix sociale, la concorde, la réconciliation nationale et le développement prôné par le Chef de l’Etat.

Aujourd’hui, avec l’érection de nouvelles préfectures, l’association, selon son président, a voulu étendre sa présence pour mieux jouer sa partition auprès de la jeunesse.

(En image la photo de famille des membres du bureau de la NJSPF de la plaine de Mô avec le président national et quelques autorités)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici