Processus de compétitivité aux programmes MCC : le Togo valide 12 points

0
48

Le Togo est sur la bonne voie en matière de scores validés pour le compte de son éligibilité au programme Threshold ou au Compact. C’est ce que dit un communiqué de presse rendu public hier par la cellule MCA-Togo (Millenium Challenge Account) que dirige le ministre Stanisla Baba (photo).

Avec ce nouveau score, c’est au total 12 indicateurs que le pays à validé à ce jour. Deux (2) de plus que la carte de l’année dernière.

Parmi les indicateurs validés, il y a , la bonne gouvernance(maitrise de la corruption, liberté d’information, droits politiques, liberté civile et l’Etat de droit), l’investissement dans le capital humain(dépenses d’éducation, taux de couverture vaccinale, taux d’achèvement des filles au cycle primaire, protection des ressources naturelles, ), liberté économique( inflation, genre dans l’économie, politique commerciale).

Selon le communiqué, le pays a encore une marge de progression car cinq (05) indicateurs sont justes en dessous de la médiane ou sur la médiane. Il s’agit de : la qualité de la réglementation, l’accès au crédit, la création d’entreprises, les dépenses de santé et l’efficacité de l’action gouvernementale ;la validation de cinq/six (05 sur 06) indicateurs de la catégorie bonne gouvernance; la validation pour la première fois de deux indicateurs phares que sont : la maitrise de la corruption » et la « liberté d’information » ;la satisfaction des trois critères d’éligibilité pour accéder à un programme à savoir : la validation de l’indicateur « maitrise de la corruption », la validation d’au moins un indicateur relatif aux droits démocratiques (droits politiques et liberté civile) et satisfaire à la moitié des indicateurs soit dix/vingt (10/20) indicateurs avec au moins un indicateur au vert dans chaque catégorie.

« Ces scores historiques, traduisent qu’un processus profond de transformation est en train d’être opéré dans notre pays par des réformes courageuses », précise le communiqué qui stipule qu’en outre, « les progrès notés indiquent une consolidation de l’éligibilité du Togo au programme threshold et signifient qu’un pas supplémentaire est franchi en vue de la considération de notre éligibilité au programme compact »

Au total le Togo doit valider 10 points sur 20 pour être éligible. Autrement, à ce jour le Togo remplit les conditions pour avoir le compact.

A propos du Millenium Challenge Account

Organisme gouvernemental des Etats-Unis d’Amérique, Le Millennium Challenge Corporation (MCC) est une Initiative du Président Georges Bush, consacrée en 2004 par une Loi du Congrès Américain. Cet organisme a la charge de gestion du Millenium Challenge Account. Cette aide dont l’objectif est de réduire la pauvreté à travers la croissance économique durable est destinée d’une part aux pays en développement qui démontrent leur engagement pour le développement économique et la lutte contre la pauvreté, en satisfaisant des critères reconnus, acceptés par tous et indépendants de l’Administration, et d’autre part à ceux où l’aide rencontre les meilleures opportunités pour atteindre les résultats attendus, autrement dit, pour être efficace.
Pour être éligible au programme Millenium Challenge Account, le pays doit remplir certains critères de performance, notamment la gouvernance juste, l’investissement dans le capital humain, et l’encouragement de la liberté économique.
Les domaines d’intervention du MCC sont variés et couvrent les infrastructures, les secteurs sociaux, le secteur productif, etc. notamment l’agriculture et l’irrigation, le transport (routes, ponts et ports), l’approvisionnement en eau potable et l’assainissement, la santé, la lutte contre la corruption, les droits fonciers, l’éducation, les finances, le développement des entreprises, les réformes de politique, etc.

Le MCC gère les différents Comptes du Millénaire (Millennium Challenge Accounts) financés exclusivement par le Congrès américain

Chaque année, le Conseil d’Administration du MCC se réunit pour sélectionner des pays éligibles et mettre au point une proposition d’aide du MCA. Le Conseil examine la performance des pays en voie de développement, notamment, les indicateurs de politique indépendante et transparente : une gouvernance juste, l’investissement dans le capital humain, et l’encouragement de la liberté économique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici