Togo : Les défis relevés dans le secteur éducatif en 2021

0
2020

L’éducation est pour le développement socioéconomique ce qu’est la pluie pour une plante. Plus elle est qualitative, inclusive, moins coûteuse, accessible à toutes les couches de la société, garante d’emplois décents ; plus elle impacte agréablement la vie des citoyens. En matière d’accès des enfants et des jeunes à l’école, la politique gouvernementale est séante au Togo, comme l’attestent les résultats obtenus ces dernières années, notamment le taux d’accès à l’école primaire qui titille la barre des 100%.

L’Etat n’a aucunement lésiné sur les moyens, de manière à permettre aux apprenants de jouir des conditions d’études appropriées. Parmi les mesures sociales prises, il y a la suppression des frais de scolarité dans les collèges et lycées d’enseignement public.

Alimentation scolaire et protection sociale

D’autres soutiens ont été apportés aux parents comme la gratuité d’inscription aux examens nationaux, l’exemption des frais de scolarité au préscolaire et au primaire, la prise en charge sociale des apprenants à travers l’assurance maladie et la poursuite du programme d’alimentation scolaire.  Les 02 mécanismes font augmenter le taux d’élèves inscrits chaque année, améliorent la rétention des élèves et la qualité des services éducatifs dans le pays.

Depuis 2017, School Assur a pris en charge plus de 02 millions d’écoliers. L’extension de l’initiative au préscolaire en 2021 a bénéficié à plus de 500 000 élèves. Pour l’année scolaire 2020-2021, plus de 131 870 élèves de 475 écoles ont eu accès à des repas de qualité et quantité nutritionnelles. Pour 2021-2022, le programme est étendu à 65 nouvelles écoles afin de couvrir 187 152 élèves, soit 62% des 300 000 élèves bénéficiaires escomptés d’ici 2025.

Infrastructures scolaires

A ce niveau, 705 salles de classe ont été construites au titre de l’année 2020-2021 pour éviter les entassements. Afin d’améliorer les conditions d’apprentissage, les dirigeants travaillent d’arrache-pied pour construire 30 000 salles de classe à l’horizon 2025. Par ailleurs, en mars 2021, le pays a entamé une campagne de distribution de table-banc dans les établissements publics. Plus de 16 000 table-banc au total seront distribués.

On ne peut pas en outre oublier le recrutement de 2 400 nouveaux enseignants et conseillers d’orientation effectué en septembre 2021 pour doter le système éducatif de ressources humaines qualifiées ; l’ouverture de 02 Instituts de formation en alternance pour le développement (Ifad) à Lomé et à Barkoissi dans l’Oti, dédiés respectivement au bâtiment et à l’élevage.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici