Togo : Quelle place pour le climat des affaires dans le nouveau quinquennat de Faure Gnassingbé ?

0
114

Fortifié par ses performances lors des deux (02) dernières publications du Doing Business (2019 et 2020) dans lesquelles il a gagné cinquante-neuf (59) places, le Togo veut maintenir le cap des réformes au cours des cinq (05) prochaines années sous la houlette du chef de l’Etat, nouvellement réélu, Faure Gnassingbé. Celui-ci place, de fait, l’amélioration de l’environnement des affaires parmi les priorités de son nouveau mandat qu’il va démarrer à compter de demain avec la prestation du serment.

Comme l’ont reconnu les autorités, le pays est résolument déterminé à adopter davantage des réformes. « L’objectif est de rendre l’environnement des affaires plus attractif, de mobiliser davantage d’investissements et de réaliser une forte croissance économique à moyen terme », promet le Président de la République Faure Gnassingbé.

Le Plan national de développement comme un guide

Avec dans le viseur la mise en œuvre du Plan national de développement (PND 2018-2022) et un taux de croissance de 7,6%, le Togo compte mobiliser les 2/3 des ressources nécessaires, soit environ 3000 milliards de francs CFA auprès du secteur privé.

Avec la pandémie du covid-19 qui a des conséquences inévitables sur toutes les prévisions il est évident que le pays procédera à de nécessaires réajustements et reverra ses ambitions à la baisse. Dans un récent entretien avec FDI Intelligence, le chef de l’Etat a attribué les récents succès du pays en matière de facilitation des affaires et l’attrait des Investissements directs étrangers (IDE) au Togo, à l’engagement politique, le pragmatisme ainsi que le leadership des plus hautes autorités du pays.

Partenariat public-privé, gage de croissance économique

Durant ce nouveau quinquennat, les pouvoirs publics comptent accorder une place de choix aux partenariats public-privé dynamiques et s’engageront résolument à accompagner le secteur privé: « Nous sommes fermement résolus à faire du secteur privé l’acteur clé et le moteur de notre économie en lui accordant une grande attention et en faisant preuve de flexibilité et de souplesse dans la gestion de nos partenariats ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici