Transitions politiques et lutte contre le terrorisme au sahel et en Afrique de l’Ouest : La conférence internationale de Lomé reportée à une date ultérieure

0
650

Dans un communiqué publié ce jour 11 avril 2022, le gouvernement togolais annonce le report à une date ultérieure, la conférence internationale sur les transitions politiques et la lutte contre le terrorisme au Sahel et en Afrique de l’Ouest.

Initialement prévue pour se tenir le 21 avril 2022 à Lomé, cette rencontre prévoyait discuter sur les voies et moyens pour contenir l’extension de la menace terroriste. Il s’agissait également pour les dirigeants africains,  de  rester mobilisés face au péril pendant et après les transitions politiques dans les régions précitées.

 La rencontre prévoyait en outre, la définition des voies, moyens et stratégies de consolidation du rôle des États et de l’action des organisations régionales au Sahel et en Afrique de l’Ouest ; La réponse  aux défis sécuritaires et ceux liés à la lutte contre le terrorisme au niveau des Etats et à l’échelle régionale ; l’accompagnement  des processus de transition politique tout en restant engagés dans la lutte contre l’insécurité et le terrorisme de sorte à éviter que les périodes de transition ne constituent des moments de percées et de développement d’activités subversives et terroristes ; Réfléchir sur la problématique et les possibilités de dialogue avec les groupes rebelles et/ou d’extrémisme violent dans le contexte régional actuel de lutte contre le terrorisme ; Amener la communauté internationale, notamment les partenaires techniques et financiers des pays de l’Afrique de l’Ouest et de la région du Sahel à apporter un meilleur soutien aux politiques sociales dans les Etats ; Définir des actions appropriées pouvant impacter efficacement la vie sociale des populations et des communautés locales de sorte à renforcer leur résilience ; Créer une alliance forte des partenaires africains et internationaux autour de la nécessité de sécuriser le Sahel, l’Afrique de l’Ouest et toute autre région du continent confrontées au terrorisme et au risque de déstabilisation ;  Une Déclaration dite « Déclaration de Lomé » sur les transitions politiques et la lutte anti-terroriste au Sahel et en Afrique de l’Ouest était aussi prévue.

Le  communiqué du  report, indique que la nouvelle date sera communiqué à tous les acteurs nationaux et internationaux au moment opportun

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici