Trois jours de manifs en novembre

0
17

L’opposition a dévoilé lundi un nouveau chronogramme d’activités sur les prochains jours.

Une nouvelle manifestation en semaine est annoncée pour les 7, 8 et 9 novembre à Lomé en dépit de l’interdiction par le gouvernement des marches en semaine. L’objectif pour cette fois-ci sera de manifester contre l’organisation du référendum et exiger le retour à la constitution de 1992 dans sa version originelle.

Pendant deux semaines, aucune manifestation ne sera organisée, une bonne nouvelle pour le secteur économique et les populations.

Eric Dupy, porte-parole de l’ANC et de l’opposition a souligné une tournée en région de la coalition le vendredi, samedi, dimanche et lundi pour dit-il, ‘parler avec les populations, panser les plaies et manifester leur solidarité ’. ‘Nous suivons de prêt ce qui se passe à l’intérieur’, a-t-il déclaré.

Les manifestations de l’opposition des 18 et 19 octobre passées ont été émaillées de violences et saccages, occasionnant des blessés et morts.

Il va de 8 morts et des centaines de blessés selon l’opposition et de 4 morts selon le gouvernement.
Les personnes interpellées, sont jugées depuis vendredi. 16 condamnations de 18 mois de prison ferme, avec 8 de sursis ont été prononcées.

L’opposition réclame depuis mi-aout le retour à la constitution de 1992, le vote de la diaspora, la limitation du mandat présidentiel, le mode du scrutin.

Le gouvernement a envoyé un projet de loi à l’assemblée, qui n’a pas reçu le nombre de votes nécessaires pour être adopté, le projet sera soumis très prochainement à un référendum.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici