Vente clandestine de l’eau potable aux bornes fontaines en période de l’État d’urgence sanitaire: La TDE met en garde les contrevenants

0
52

Alors que la consommation d’eau aux bornes fontaines et kiosques à eau est rendue gratuite pour tous les usagers, durant la durée de l’État d’urgence sanitaire qui court d’avril à juin 2020, il est fait cas de certains contrevenants, notamment des gérants et des CDQ, qui, en dépit des dispositions prises par la TDE pour traduire dans les faits, cette décision du chef de l’État, se livrent clandestinement à la vente d’eau potable à la population.

Dans un communiqué rendu public ce jour, la TDE, tout en rappelant que la prise de l’eau potable aux bornes fontaines est gratuite sur toute l’étendue du territoire national durant toute la période de l’État d’urgence, invite la population à ne plus payer l’eau aux bornes fontaines jusqu’à fin juin.

Par ailleurs, la tde prévient les contrevenants qu’ils s’exposent aux sanctions disciplinaires et à la rigueur de la loi, puis en appelle l à la vigilance des citoyens.

Elle invite enfin la population à dénoncer les contrevenants aux numéros 91133333/91134444/92233333/92284444 pour ce qui est de Lomé et ses environs.

Pour les régions maritimes et des plateaux, c’est le 91135555 qui est mis à disposition et pour les régions centrale, Kara, savanes, le 91136666.

Pour rappelle, c’est le chef de l’État Faure Gnassingbé qui a décidé une telle mesure dans le cadre de la lutte contre le coronavirus et en soutien aux ménages à faibles revenus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici