Aimes-Afrique va assister les victimes de violences politiques

0
97

Le processus de réparation des victimes de violences politiques entre 1958-2005 suit son cours normal. Après la mise en place d’un comité technique de gestion du fonds spécial pour l’indemnisation des victimes, l’Association Internationale des Médecins pour la promotion de l’Education et la Santé (Aimes-Afrique) vient d’être choisie pour assurer la prestation de service en matière psychologique et médicale.

Une première réunion tripartite regroupant les membres de l’Ong, HCRRUN, et du comité technique est intervenue vendredi dernier à Lomé.

Cette rencontre a consisté pour les trois parties de se concerter pour préparer l’organisation pratique de la phase d’indemnisation des victimes des violences politiques comptant pour la phase de 2005 et de définir le cadre de leur collaboration.

Dans cette première phase du programme des réparations qui s’annonce, la première tranche sera consacrée aux victimes vulnérables qui, outre l’indemnisation, nécessitent une prise en charge médicale et psychologique’, souligne un communiqué publié sur le site de l’institution.

La première phase des indemnisations concerne 2.475 personnes. Une enveloppe de 2 milliards de F Cfa a été débloquée par le gouvernement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici