7ème art : La 8ème édition du Festival International du Film du Togo annoncée

0
261

La 8ème édition du Festival International du Film du Togo (FIFTO) aura lieu du 03 au 10 août 2024 à Lomé.L’information a été rendu public le jeudi 06 juin 2024 au cours d’une rencontre avec les professionnels de médias

Initiée par le Centre national du cinéma et de l’image animée (CNCIA) en collaboration avec le ministère de la culture et du tourisme, ce rendez-vous des professionnels du cinéma togolais, les professionnels africains et étrangers, les cinéphiles togolais et internationaux entre autres, est placé sous le thème,  » cinéma togolais :de l’industrialisation à la professionnalisation »

Le FIFTO vise à positionner le cinéma togolais sur la scène mondiale, attirant l’attention des critiques, des distributeurs et des producteurs internationaux, célébrer la diversité culturelle en mettant en avant le patrimoine Togolais, à mettre en place un cadre de formation et d’échanges pour la nouvelle génération de professionnels du cinéma à travers des ateliers, des master classes et des panels de discussion.

Il offre un programme diversifié entre autres les projections de films togolais et internationaux de tous genres, des conférences et panels de discussion sur les enjeux de l’industrie cinématographique animés par des experts du secteur, des ateliers et Master Class pour approfondir les connaissances et compétences dans le domaine du cinéma, des animations au Village du FIFTO 2024, incluant le Marché international du film de Lomé et des expositions artistiques mettant en lumière le talent des cinéastes.

« Le cinéma est une fenêtre sur le monde, un moyen puissant de raconter nos histoires, de partager nos cultures et de renforcer notre identité. A travers ce festival, nous célébrons non seulement le cinéma togolais mais aussi les liens qui nous unissent aux autres nations« , a affirmé Kossi Gbényo LAMADOKOU , ministre de la culture et du tourisme.

Il a précisé que le Togo ambitionne de créer un écosystème cinématographique dynamique capable de se rendre visible sur la scène internationale tout en restant fidèle à son identité culturelle .

Le thème de cette année selon le ministre, est crucial pour l’avenir de l’industrie cinématographique togolaise.

« L’industrialisation du cinéma togolais implique la création d’une infrastructure solide pour soutenir la production cinématographique. Il s’agit selon lui des studios, des écoles de formation, des fonds d’investissement,des plateformes de distribution.Cependant, l’industrialisation seul ne suffit pas.La professionnalisation est aussi essentielle. Il s’agit de former nos talents, de les accompagner dans leur développement et de renforcer les réseaux de collaboration nationale et internationale« , a fait savoir Kossi Gbényo LAMADOKOU.

Le Festival International du Film du Togo (FIFTO), anciennement connu sous le nom de Semaine Nationale du Cinéma Togolais (SNCT), a été lancé en 2016 pour promouvoir le cinéma togolais. En tenant comptes des nouvelles ambitions et orientations après la réussite de l’édition de 2023, il a été question de passer à un autre format. Ainsi, la SNCT devient FIFTO.