Troisième édition du Festival la Marmite: C’est parti pour la valorisation de nos  produits locaux…

0
217

La troisième édition du Festival la Marmite (FESMA) a démarré le  mercredi 15 mai 2024 à Lomé sous le thème les enjeux de la transformation agricole et de la valorisation des produits locaux. La cérémonie d’ouverture a été presidée par la ministre du Commerce, de l’Artisanat et de la Consommation Locale, Rose Kayi Mivédor.

Comme pour les éditions précédentes, le programme 2024 se veut exigeant, diversifié et riche. Il allie l’authenticité à la créativité. Il crée un moment et un cadre pour la valorisation des produits locaux et la promotion de la cuisine africaine et togolaise. Le FESMA sert aussi d’espace d’expression pour les artistes, des scientifiques et des universitaires.

De fait, l’édition 2024 sera meublée d’une grande foire culinaire et agroalimentaire où sont attendus plusieurs exposants, de même qu’au moins 50 000 visiteurs.

« Notre pari à travers cette grande rencontre à la fois festive et prospective, est de promouvoir toute la chaîne de valeurs de la ferme à l’assiette. Ainsi, c’est une foire pour les producteurs, les transformateurs, les distributeurs, les grossistes, les artisans, les commerçants, les industriels, les financiers ou encore les institutionnels etc. venus de différents horizons et secteurs d’activités« , a affirmé Jean-Paul Agboh Ahouélété, commissaire général du FESMA.

Cette édition se veut par ailleurs, un carrefour du donner et du recevoir, un cadre de transmission avec des formations et ateliers, et de partage avec des échanges et rencontres.

Plusieurs tables-rondes sur les thèmes comme  » les farines panifiables au Togo : atouts et contraintes » ou encore Transitions et systèmes alimentaires : défis et perspectives pour nos territoires » , « les enjeux de l’alimentation scolaire et de la pérennisation des cantines scolaires » seront également au menu. Une Journée du Pain, des Master Class et Ateliers de cuisine meubleront les journées. Des animations, des jeux, deux concerts avec des artistes de renom sont aussi programmés. Le traditionnel diner de gala, conçu autour du thème « Mille Couleurs » et signé par le Chef togolais Adjévi et le chef gabonais O’Miel permettra aux convives de découvrir la créativité des mains expertes des chefs invités.

Le commissaire général du FESMA a aussi fait savoir que cette édition 2024 est essentiellement marquée par la digitalisation des services. « Les participants peuvent notamment réserver leurs stands et payer leurs tickets en ligne, commander leur plat préféré à la foire depuis leur lieu de travail ou leur domicile et se faire livrer. Le cash ne devrait pas circuler sur le site.Les Master Class et ateliers de cuisine seront publics et diffusés en ligne », a indiqué Jean-Paul Agboh Ahouélété avant d’ajouter que « l’espace Restauration sera divisé en 6 zones représentant chacune une des régions du Togo, et la 6è la diaspora. Chacune des zones proposera des plats quotidiens correspondant à la région. Les festivaliers déambuleront ainsi dans les espaces et choisiront le plat et la région de leur préférence ».

Le FESMA se construit aussi et surtout autour d’une démarche inclusive. Il s’agit d’impliquer tous les acteurs à l’évènement et de les engager de la ferme à l’assiette, pour la promotion et le rayonnement de nos saveurs et de savoir-faire culinaires.

Le Festival la Marmite ferme ses portes le 20 mai prochain.

Rachel Doubidji