L’industrialisation comme moteur de croissance économique et de création d’emplois

0
62

Le Togo a célébré lundi sur le site de WAFO industry situé dans la zone portuaire, la journée de l’industrialisation africaine.

Cette année, l’accent est mis sur les liens entre le développement industriel et les progrès de l’Afrique vers la création d’une zone de libre-échange continentale.

Cette Journée doit faire prendre conscience du rôle que l’industrialisation joue dans le renforcement de la compétitivité des marchés et permettre d’identifier des mesures nécessaires pour que les pays africains réalisent leur potentiel.

Elle vise à sensibiliser l’opinion publique à l’importance du développement industriel africain dans la mise en place d’une zone de libre-échange continentale durable, permettant ainsi de contribuer à la croissance économique de l’Afrique et d’éradiquer la pauvreté.

‘En cette Journée de l’industrialisation de l’Afrique, je voudrais réaffirmer le ferme engagement pris par l’ONU de soutenir l’industrialisation de l’Afrique, l’application d’un accord de libre-échange continental et l’avènement de sociétés solidaires, résilientes, pacifiques et prospères’, souligne dans un message, le secrétaire des Nations unies, transmis par la coordinatrice au Togo du système des nations unies, Khardiata Lo N’Diaye.

Pour le ministre de l’industrie, Yaovi Attigbé Ihou, malgré la forte concurrence que subissent les produits africains sur le marché international, des femmes et hommes courageux continuent d’investir dans l’industrie.

Ainsi a-t-il souligné, l’ambition des chefs d’Etat africain de mettre en place une zone de libre échange continental pour les 54 pays du continent.

‘Avec la ZLEC, les dirigeants africains, visent à créer un seul marché continental pour les biens et services, la libre circulation des hommes et femmes d’affaires et des investissements en vue de développer le commerce intra-africain’, a indiqué M. Ihou.

En tant que l’un des principaux moteurs de croissance économique et de création d’emplois, l’industrialisation jouera un rôle crucial dans les activités menées en faveur du programme de développement durable à l’horizon 2030 et de l’Agenda 2063 de l’Union africaine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici