L’AT2ER, le catalyseur de l’accès facile à l’énergie électrique au Togo

0
158

Grâce à la politique énergétique intelligente du gouvernement, 59% des plus de 08 millions d’habitants au Togo ont accès à l’électricité. Cependant, les autorités n’ont aucunement l’intention d’en rester là. Dans les 03 années à venir, autrement dit à l’horizon 2025, ce chiffre est appelé à atteindre la barre des 75%, puis 100% en 2030.

L’Agence togolaise d’électrification rurale et des énergies renouvelables (AT2ER) fait partie des organes étatiques brandis dans la lutte contre l’obscurité sur le territoire.

Elle a lancé un projet destiné à fournir 11 000 kW de courant électrique à 317 localités rurales au Togo. Les installations concernent un réseau de distribution de 480 km destinés à couvrir 45 000 ménages. Les 317 localités bénéficiaires sont réparties en 05 lots : le premier couvre 85 localités, le second prend 62 localités, 78 pour le troisième et 46 localités pour chacun des deux lots restants.

Cizo, la lumière en abondance

Cizo est l’un des moyens d’action de l’agence. Il a déjà plusieurs réalisations à son actif, notamment une levée de fonds de 7,9 milliards de francs réalisée en 2019 avec l’adhésion de la Banque africaine de développement (BAD) et de l’Union européenne (UE).

Ces fonds ont été consacrés à la résilience communautaire de 500 localités rurales à travers l’accès à l’énergie solaire. L’électrification de 314 centres de santé et l’équipement de 122 centres de santé en chauffe-eau solaire, l’installation de 400 adductions d’eau potable, le déploiement de 600 pompes solaires d’irrigation, l’installation de mini-réseaux solaires au profit de 2 000 foyers… sont prévus dans le cadre de l’utilisation de ce financement.

Autres initiatives à l’actif de l’AT2ER

L’agence s’est elle-même dotée d’une station solaire photovoltaïque. D’une puissance de 33 kilowatts et d’une capacité de stockage de 32 kilowatts, l’équipement a coûté au total 43 millions de francs CFA. Il permet à l’agence de réduire sa facture mensuelle d’électricité de 600 à 450 000 francs tout en réinjectant le surplus de courant produit sur le réseau de la CEET.

Une agence dont l’action obtient l’adhésion de la coopération allemande. Preuve de la sincérité et de l’efficacité de sa lutte. Déjà financeur de la station solaire photovoltaïque équipant l’AT2ER, l’Allemagne affiche son adhésion à la stratégie d’électrification du Togo à travers notamment un financement de 38 millions d’euros, soit plus de 24 milliards de francs CFA.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici