Bassar :  Pose de la première pierre pour la construction d’une nouvelle unité de pédiatrie

0
1291

 « La santé n’a pas de prix », dit-on souvent. Cette assertion, l’ONG « Fi Bassar » ou  « Sauve Bassar », se l’est appropriée.  D’où les actions qu’elle a souvent menée dans le but d’apporter une amélioration substantielle dans les soins administrés aux populations de la préfecture et soutenir ainsi le gouvernement togolais dans son ambition d’accès universel aux soins de santé pour tous.   Ainsi, le vendredi 17 novembre 2023, il a été procédé à la pose de la première pierre pour la d’une unité de pédiatrie ultra- moderne au Centre hospitalier préfectoral (CHP) de Bassar. L’initiative est bien de l’ONG « Fi- Bassar », comme son nom l’indique (en langue locale , le bassar ou Ntcham), en partenariat avec la clinique de Nuremberg en Allemagne.

Le projet consiste à construire dans un délai de six mois une pédiatrie ultra-moderne qui sera composée d’un bâtiment principal de 49m de long et de 17 m de large. Ce bâtiment comportera plusieurs salles notamment deux grandes salles d’hospitalisation, deux de consultation, une de réunion, une salle de nouveaux nés, une pour allaitement, un bureau du médecin pédiatre, un bureau du surveillant, un vestiaire, un entrepôt, des salles d’urgence, des cabines, un hall et des sanitaires.

Les bâtiments secondaires sont constitués d’un local technique, d’une paillotte rectangulaire et une grande cuisine pour les patients. Il est aussi prévu une salle des contagieux. Il y’ aura également quelques bâtiments pour les accompagnants. Le tout sur une superficie d’environ 1000 m2.

Les travaux de constructions sont exécutés par l’Entreprise de Construction et d’Innovation Technologique (ECIT) basée à Lomé.

Le chef de la chirurgie pédiatrie à la clinique Nuremberg, Dr Karl Bodenschatz et le chef de projet partenariat entre cette clinique et le CHP de Bassar, Dr Franz Köhler ont indiqué que le projet fait suite au besoin estimé par les premières autorités du CHP, de la commune et de la préfecture. Ils ont souligné que c’est la résultante du partenariat entre leur centre de santé et le CHP de Bassar.

 Le préfet de Bassar,  le Colonel Bonfoh, a félicité l’ONG « Fi-Bassar » et ses partenaires pour cette initiative. « Le gouvernement togolais vous est reconnaissant pour votre démarche. Les populations de Bassar par ma voix vous disent merci », a -t-il laissé entendre.

Avec 24heureinfo.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici