Congrès statutaire du NET: Gerry Ta’ama et les siens prêts à tous les sacrifices pour les réformes

0
21

Créé il y a cinq ans, le Nouvel Engagement Togolais (NET) a tenu son congrès statutaire électif de renouvellement de ses instances dirigeantes jeudi 27 juillet 2017 à Lomé. Plusieurs résolutions et orientations ont été prises au cours de ce congrès
« Engagement citoyen au service du développement », c’est le thème autour duquel les congressistes venus de 17 fédérations plus Lomé commune ont échangé au cours de ce congrès qui a vu plusieurs partis amis et frères du NET venir nombreux lui apporter leur soutien.

A l’issue des travaux qui ont durés une journée, outre le renouvellement des instances marqué par la reconduction du Président sortant Gerry Ta’ama à son poste de président du parti pour son 2ème et dernier mandat, les congressistes ont adopté plus résolutions et donné une nouvelle orientation au parti. En termes de recommandations, le congrès a recommandé que le parti mette l’accent sur la protection des citoyens, le développement économique des togolais et la préservation des écosystèmes. Le congrès a également instruit le parti à faire de sorte que les institutions fortes et l’égalité de chance soient une réalité au Togo. Les congressistes ont instruit les premiers responsables du parti à faire en sorte que lors des législatives de 2018, plusieurs membres du NET entre à l’Assemblée Nationale. Parlant des orientations, il a été admis que la préservation de l’environnement soit un élément important dans la politique du parti. C’est ainsi qu’un sous sigle a été ajouté au sigle du parti pour mentionner l’écologie et le territoire.

Concernant l’actualité brulante de l’heure au Togo, le NET et son nouveau président du Gerry Ta’ama invite les protagonistes à faire preuve de sursaut patriotique afin de doter le Togo d’institutions fortes et pour cela, Gerry Ta’ama se dit prêt à tous les sacrifices y compris la possibilité de permettre à ceux qui ont déjà fait deux mandats de se présenter aux élections afin que les réformes soient enfin une réalité.

Pour les quatre prochaines années, un bureau de 17 membres a la responsabilité de présider aux destinés du parti et de mettre en œuvre les différentes recommandations et orientation issues du congrès. Rappelons que ce congrès de ce jeudi s’est tenu avec un an de retard car il aurait dû avoir lieu en 2016. Mais comme on le dit suivent, tard vaut mieux que jamais.

(En image les membres du bureau du NET)

JCB

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici