J1 : Mobilisation en berne

0
124

La 21e mobilisation de la coalition de l’opposition n’a pas attiré les foules mercredi à Lomé. Chose inhabituelle la marche prévue pour chuter à la plage a été plutôt écourtée à Dékon par un mini-meeting. Essoufflement ou fatigue ?

S’adressant à une foule clairsemée, le leader de l’ANC, Jean-Pierre Fabre s’est déclaré satisfait du nombre de manifestants et convié ceux qui sont à la maison à rejoindre le groupe jeudi et samedi.

Il a notamment réitéré le vœu de l’opposition de voir le prochain dialogue se dérouler sous l’égide d’un médiateur.

M. Fabre a accusé le régime de retarder le dialogue, pour avoir refusé d’accéder à la demande de l’opposition de libérer les prisonniers politiques et aussi de continuer par commettre des actes mettant en péril le climat de confiance;

Les manifestations à Lomé et en région à l’actif de l’opposition remontent à Aout dernier . L’objectif : exiger les réformes constitutionnelles comme la limitation du mandat présidentiel, le mode de scrutin, le vote de la diaspora etc…

Un projet de révision constitutionnelle a été envoyé à l’assemblée mais n’a pas reçu le vote nécessaire pour être adopté.

Un dialogue est en cours de préparation .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici