La  Fédération des organisations patronales de l’Afrique de l’ouest   renouvelle ses instances dirigeantes à Lomé  

0
1381

Les membres de la  Fédération des Organisations Patronales de l’Afrique de l’Ouest (FOPAO)   sont à Lomé   pour une  assemblée générale ordinaire  élective ce vendredi 29 juillet 2022.

Les travaux vont permettre aux membres  de connaitre ce qui est  la gestion de  la Fédération au cours de l’exercice écoulé et de renouveler leurs  instances dirigeantes pour la mandature à venir.

L’ouverture solennelle  des travaux   a été faite par Payadowa Boukpessi Ministre d`Etat, ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et du Développement des territoires qui représentait la Cheffe du Gouvernement togolais.

 Le ministre a fait remarquer dans son intervention  que les travaux se tiennent à un moment où le monde fait face à une conjoncture internationale  difficile marquée par une inflation généralisée  qui affecte le pouvoir d’achat des populations,  mais aussi les marques des acteurs du secteur privé.

Pour Payadowa Boukpéssi  la rencontre  de Lomé est une belle occasion pour  réfléchir et  mutualiser les efforts et les moyens en vue de transformer  les  potentialités et de tirer pleinement profit de des  avantages comparatifs pour construire véritablement un espace économique régional  d’intégration et de partage.  mais aussi un espace économique robuste et résilient qu’il faut bâtir  et à faire grandir ensemble.

Le président de  la  FOPAO , Jean Marie ACKAH  a appelé  à  l’occasion,  les membres à rester soudés.

 « Nous devons ensemble, unis et solidaires, nous donner les moyens de faire progresser notre Fédération, qui, il faut le rappeler, regroupe les 15 Patronats de la CEDEAO et la Mauritanie, afin d’aider nos entreprises à prospérer, et, à faire du Secteur Privé, le moteur du développement de nos pays, en toute concertation et coopération avec le Secteur Public », a-t-il indiqué.

Selon le  président du Conseil National du Patronat du Togo , Coami Sedolo Tamegnon, si les pairs ouest africains ont placé à cet effet leur espoir dans les regroupements régionaux, depuis 1975, en procédant à la création de la CEDEAO, il importe de  leur emboîter le pas pour aller plus loin.

S’appuyant sur les enseignement d’u proverbe africain qui dit que  « Pour aller vite, tu peux partir seul. Mais pour aller loin, allons ensemble », Laurent Tamégnon a invité  tous les opérateurs économiques à   rejoindre la FOPAO,  car, pour lui, le rêve  c’est d’aller   loin ensemble.  Il a rappelé que cela ne signifie pas pour autant qu’il faut traîner le pas.

  « La vie ne nous attend pas. Les autres acteurs, les autres continents ne nous attendent pas. Pressons le pas, ensemble », a -t-il fait savoir.

La vision de la FOPAO  est de  faire du secteur privé, le moteur de la croissance économique et l’accélérateur de l’intégration économique régionale .

Les ministres Gilbert Bawara de la fonction publique, du travail et du dialogue social et Kayi Mivedor ministre chargée de la promotion de l’investissement  et  Kodjo Adédzé,  ministre du Commerce, de l’Industrie, de Développement du Secteur privé et de la Promotion de la Consommation locale ont également assisté à l’ouverture des travaux.

Germain DOUBIDJI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici