SIFA appui la formation professionnelle et entrepreneuriale au Togo

0
743

Une cérémonie de co-signature des conventions de financement en faveur de l’Institut national de formation agricole (INFA) de Tové et l’Institut des sciences technologiques, économiques et administratives (FORMATEC) a eu lieu le mercredi 18 mai à Lomé.

La signature des conventions de financement en faveur de ces deux instituts a été faite entre l’initiative Compétence pour l’Afrique (SIFA) de l’Agence de développement de l’Union Africaine (NEPAD) et les ministères chargés de l’agriculture et de l’enseignement technique a eu lieu ce mercredi 18 mai à Lomé.

Au total, 6 millions d’Euros soit environ 4 milliards de FCFA seront mis à la disposition de l’INFA de Tove et de FORMATEC par l’agence de développement de l’Union Africaine sur financement de la Banque de développement Allemande (Kfw) pour la réalisation des projets de renforcement des compétences de la formation professionnelle et entrepreneuriale au Togo à travers ces deux institutions.

La coordinatrice du projet SIFA-FC NEPAD, Sarah Ferdjani, l’objectif est de permettre à la jeunesse togolaise et africaine d’avoir des compétences nécessaires sur le marché du travail.
« Nous allons donc fournir le soutien financier et l’appui technique dont ils ont besoin pour pouvoir mettre au point des programmes, réhabiliter ou construire des centres de formation », a-t-elle indiqué.
Le Directeur de cabinet du ministère de l’agriculture et du développement rural, Kolani Dindiogue pour sa part, a assuré compté sur l’ensemble des partenaire présents sur le terrain, notamment la Coordination Togolaise des Organisation Paysannes et de Producteurs Agricoles (CTOP), partenaire du projet SIFA, l Kfw, la GIZ, la Coopération française, la Banque mondiale et les services étatiques des ministères impliquées pour une mise en œuvre de ce projet .

Le ministre chargé de l’enseignement technique et de l’artisanat, Eke Hodin, pour sa part, indique que le projet rentre pleinement dans les objectifs retracés dans la feuille de route gouvernementale à travers le projet P9 et P10 en l’occurrence l’augmentation des capacités d’accueil et le renforcement de l’amélioration de la qualité de la formation technique et professionnelle.
Germain DOUBIDJI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici