Le gouvernement togolais condamne les attaques barbares et lâches survenues dans la région des Savanes

0
486

Dans un communiqué en date du 16 juillet 2022, le gouvernement togolais a condamné avec la dernière rigueur des actes « lâches, odieux et criminels », survenus dans le nuit du 14 au 15 juillet 2022 dans quatre localités de la région des Savanes.

« Dans la nuit du 14 au 15 juillet 2022, des bandes armées s’en sont pris aux populations dans leur  sommeil dans quatre localités des préfectures de Kpendjal et kpendjal  ouest faisant plusieurs victimes, toutes civiles », indique le communique du gouvernement.

 Tout en présentant ses condoléances aux familles éplorées et en souhaitant prompt rétablissement aux blessés,  le gouvernement  rassure  que dans le cadre de l’Etat d’urgence sécuritaire en vigueur dans la région des savanes , de nouvelles mesures seront prises pour  renforcer  la sécurité des  personnes et des biens.

Enfin, le gouvernement encourage « toute la population togolaise partout sur le territoire national à rester davantage mobilisée et à maintenir une vigilance accrue ».

A la suite de ces attaques ignobles et barbares, le chef de l’Etat s’est rendu sur les lieux dans la journée d’hier 15 juillet 2022 pour apporter sa compassion et sa solidarité aux aux familles des victimes directes et collatérales.

«Des familles togolaises ont perdu des enfants et des parents dans les tragiques événements survenus ces derniers jours au nord du Togo, précisément le Tône et le Kpendjal. Sur les lieux de ces drames (…) je me suis incliné en hommage aux victimes» a fait savoir Faure Gnassingbé sur son compte Tweeter Faure Gnassingbé.   Le chef de l’Etat a par ailleurs  rappelé sa ferme détermination à lutter contre le terrorisme, afin de protéger les  populations et garantir la paix et la quiétude sur toute l’étendue du territoire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici