Modernisation et attractivité : Le Togo sur la bonne voie…

0
522

Le pays se fait de plus en plus beau et attirant. Les citoyens ont davantage un sentiment de fierté et d’appartenance à une société en constante évolution pour leur bien-être. Plusieurs projets sont exécutés pour améliorer les conditions de vie des populations et des réformes sont mises en œuvre pour leur simplifier les choses.

Le Togo aspire au développement durable et traduit sa volonté par des faits. La Feuille de route 2020-2025 établie par le gouvernement consacre d’importants moyens à la concrétisation des réformes. Les investissements publics sont donc en hausse pour la cause.

Des résultats obtenus

La meilleure gestion sociopolitique et économique ainsi que la modernisation des institutions ont valu au Togo une reconnaissance de la Banque mondiale à travers l’amélioration du score CPIA. Le pays tient la tête du classement africain.

Selon l’édition 2023 de cette évaluation de la Banque mondiale, le Togo enregistre la plus forte augmentation en 2022 avec un score de 3,7 et se hisse dans le top 5 parmi les 39 États évalués au niveau régional. En Afrique de l’Ouest et Centrale, la troisième place est la sienne.

Élément déclencheur

Ce sont les réformes. Sur la période 2017-2022, la courbe de progression du pays en matière de bonne gouvernance est ascendante.

Les réformes institutionnelles et économiques ont permis d’améliorer de 0,5 le cluster « Politiques structurelles » de l’évaluation qui couvre le secteur financier, la politique commerciale et l’environnement réglementaire des entreprises, indique-t-on.

La CCA, la locomotive qui tire les wagons

Le président de la République ne croyait pas si bien faire en autorisant la mise en place de la Cellule climat des affaires (CCA). Elle accélère la modernisation des institutions.

Par exemple, pour le Projet de facilitation du commerce et de compétitivité des services logistiques (PFCCSL) financé à 18 millions de dollars, la CCA équipe les institutions de matériels informatiques modernes.

Les services du ministère de l’Habitat et ceux du Registre du commerce et du crédit mobilier (RCCM) ont reçu des serveurs de dernier cri en août 2023 pour améliorer le système de traitement, faciliter la gestion des dossiers, renforcer l’accélération de la digitalisation en cours.

Maintenant, il est possible de tenir des audiences en ligne au tribunal de commerce de Lomé grâce au renforcement du dispositif. La digitalisation des services publics est en vogue.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici