Port Autonome de Lomé: Une progression qui confirme  le statut de hub logistique majeur dans la region

0
2364

 Le Port Autonome de Lomé a atteint des jalons significatifs dans son engagement envers l’efficacité, la durabilité et la connectivité régionale. Une journée d’échanges avec les professionnels des médias sur ses performances pour l’année 2023 a eu lieu le vendredi 16 février 2024 à Lomé.

Les performances du Port Autonome de Lomé

 L’evolution des indicateurs de performance du Port à travers les éléments de trafic portuaire sont notamment les points d’échanges qui ont meublés cette journée.

Selon le directeur général du Port Autonome de Lomé, le Contre Amiral Fogan Kodjo ADEGNON, sur la période de 2019 à 2023, le trafic global du Port Autonome de Lomé a connu une croissance d’environ 32,58%.

« Cette croissance démontre une augmentation significative de l’activité portuaire au cours de ces  dernières années, ce qui peut être le résultat de divers facteurs tels que, l’expansion des opérations commerciales, l’augmentation des échanges internationaux et l’amélioration des infrastructures portuaires. Cette croissance indique la vitalité économique de la région et la position du port en tant que hub logistique majeur dans la région« , a t-il affirmé.

Les chiffres présentés indiquent que le trafic import du Port de Lomé est passé de 8 069 169 tonnes en 2022 à 8 912 225 tonnes en 2023, soit une augmentation de 10,45%. Le trafic export du Port de Lomé, quant à lui, est passé de 1 657 324 tonnes en 2022 à 2 282 843 tonnes en 2023, soit une augmentation de 37,72%.

Il en ressort également que le trafic de transbordement subi une diminution de 5,89% entre 2022 (20 072 552 tonnes) et 2023 (18 890 485 tonnes).

Par ailleurs, de 1 957 656 conteneurs en 2022 contre 1 907 439 en 2023, le trafic conteneurs EVP a connu une diminution de 2,57 %. Le trafic transit au Port de Lomé a aussi connu une diminution de 0,40% entre 2022 (3 828 446 tonnes) et 2023 (3 813 271 tonnes).

En outre, le Port de Lomé a selon son Directeur Général ,  accueilli 1554 navires en 2023 contre 1662 en 2022 soit une diminution de 6,50%.

« En conclusion, la période de 2022 à 2023 a vu une légère progression du trafic global du Port Autonome de Lomé. Cependant, cette croissance modeste a été mitigée par la concurrence accrue des ports voisins de la sous-région, notamment les ports de Tema et d’Abidjan. Ces ports ont récemment investi dans des installations capables d’accueillir des gros porteurs, renforçant ainsi leur attractivité pour les activités maritimes« , a affirmé le Contre Amiral Fogan Kodjo ADEGNON.

Les grandes innovations du Port Autonome de Lomé

Les innovations du Port Autonome de Lomé sont notamment la totale dématérialisation, la Plateforme Industrielle d’Adétikopé (PIA), un Centre d’Appel.

En effet, la dématérialisation est une opération liée à une technologie consistant à remplacer un support matériel tangible par un procédé électronique. La totale dématérialisation a pour objectif d’éliminer les entorses à la compétitivité du Port de Lomé (faux frais et débours).

« La totale dématérialisation consiste dans le concret à la rapidité et à la transparence dans les formalités administratives d’entrée et de sortie des marchandises ; à la dématérialisation des procédures d’enlèvement des marchandises ; à la prise en compte automatique des factures sans la présence des transitaires au guichet du Port ; à la mise à disposition d’un portail client « epaltogo.com » où tous les clients peuvent soumettre les requêtes de tous ordres ainsi que les réclamations« , a expliqué le Contre Amiral Fogan Kodjo ADEGNON.

La Plateforme Industrielle d’Adétikopé (PIA) souligne t-il, vient renforcer la gamme des infrastructures pour une meilleure fluidité du corridor Lomé-Ouagadougou.

« Cette plateforme offre un parc à camions gros porteurs d’une capacité de 700 camions, un parc à conteneurs d’une capacité mensuelle de 12 500 EVP, des entrepôts modernes, ce qui permet un gain de temps, de coût et plus de sécurité des marchandises à destination des pays du sahel« , a ajouté le directeur général du Port Autonome de Lomé.

 Le Centre d’Appel (CA), selon lui,  est créé au Port de Lomé au profit de la chaîne logistique import-export en vue d’améliorer la compétitivité des services de transport et de la logistique au Togo.

« Ce centre d’appel a pour objectifs entre autres de donner des informations nécessaires sur les escales des navires ; donner des informations sur les marchandises à l’import et à l’export ; donner des informations sur les paiements des factures ; donner des informations sur les réclamations et les plaintes des clients« , a précisé le Contre Amiral Fogan Kodjo ADEGNON.

 Le Port Autonome de Lomé, joyau maritime de l’Afrique de l’Ouest, se positionne comme un leader incontesté en matière de performances portuaires et d’innovation logistique. Avec une vision axée sur l’excellence opérationnelle et le service client.Depuis ses modestes débuts jusqu’à son statut actuel de plaque tournante du commerce international, le Port Autonome de Lomé illustre un parcours remarquable, ponctué de réalisations et de progrès continus.

Le Port Autonome de Lomé comme administration compte aujourd’hui, 1 306 Agents permanents, et environ 5000 dockers professionnels, occasionnels et journaliers.

Quant à la communauté portuaire composée de toutes les structures qui interviennent sur la chaine logistique portuaire de Lomé comme les consignataires, les transitaires, les transporteurs… ce sont des dizaines de milliers de personnes qui travaillent sur la plateforme.