Report de la conférence ministérielle de l’OIF à Lomé

0
94

Alors que vendredi, nous informons de l’ouverture des accréditations pour les participants via un site officiel de l’évènement mis en ligne, https://francophonielome2017.tg/, la 34e conférence ministérielle de la Francophonie n’aura finalement pas lieu.

L’information vient d’être confirmée par un communiqué du gouvernement.

Le Gouvernement togolais, après consultation avec les instances de l’Organisation Internationale de la Francophone (OIF), principalement la Secrétaire générale Michaëlle JEAN, et en vue de s’offrir tous les moyens nécessaires de mieux préparer cette rencontre internationale de haut niveau, informe que cette Conférence ministérielle de la Francophonie ne pourra plus se tenir à Lomé du 24 au 26 novembre prochains comme initialement prévu, souligne le communiqué officiel.

Le gouvernement souligne avoir informé l’Organisation Internationale de la Francophone (OIF), et exprime ses reconnaissances à l’Organisation Internationale de la Francophonie et à tous les Etats membres.

Le Choix du Togo d’abriter la 34e Conférence a été entériné à l’issue du XVIème Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de la Francophonie tenu à Antananarivo à Madagascar.

Le Togo et la Francophonie ont une histoire datant de plus 50 ans. Dix ans après la naissance de l’Organisation sur les rives du fleuve Niger, Lomé a eu le privilège d’accueillir sa toute première unité décentralisée : le Bureau Régional pour l’Afrique de l’Ouest. Le pays demeure le foyer de rayonnement de la Francophonie en Afrique de l’Ouest.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici