Togo : Les populations invitées à la remise sans crainte des armes illégalement détenues

0
190

Le Président de Commission nationale de lutte contre la prolifération, la circulation et le trafic des armes légères et de petit calibre (CNLPAL), Felix Abalo Katanga, a lancé ce mercredi 7 septembre 2022, à Lomé, le mois de l’amnistie de l’Union africaine au Togo. Il a saisi l’occasion  pour  inviter ceux ou celles qui détiendraient illégalement des armes à les remettre sans aucune crainte.

Le mois de l’amnistie, constitue une période de remise volontaire des armes illégalement détenues par les civils.  L’esprit du mois de l’amnistie recommande  que les personnes qui remettent leurs armes détenues illégalement ne fassent pas l’objet d’arrestation ou de poursuites judiciaires.

« Je voudrais  à cette occasion vous solliciter afin d’encourager les populations des villes et campagnes de notre pays à se mobiliser pour participer activement à la remise volontaire des armes illégalement détenues », a lancé Abalo Katanga.

En 2017,  rappelle, Felix Abalo Katanga,  l’Union Africaine, consciente de la situation, a lancé le projet « Faire taire les armes », et les Etats membres ont renouvelé leur engagement afin de déclarer chaque mois de septembre de l’année « Mois de l’Amnistie Africaine ».   Une initiative que  le Togo salue, selon le président du CNLPAL et  qui vise l’atteinte de l’objectif 16 des ODD qui consiste à promouvoir l’avènement d’une société pacifique et inclusive aux fins d’un développement durable assurant l’accès à tous à la justice.

Les premiers responsables du Centre Régional des Nations unies pour la paix et le désarmement en Afrique(UNREC) et du  Centre Régional sur les armes légères dans les pays des Grands Lacs (RECSA) ont honoré de leur présence la rencontre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici