CNDS : Bawara réaffirme la volonté du gouvernement à dialoguer…

0
168

Une réunion  du Conseil du dialogue sociale (CNDS)  élargie aux  représentants des fédérations des  syndicats du secteur  l’éducation, au collectif des syndicats de base du secteur de  la santé, aux représentants de l’Union nationale togolaise  des associations des parents d’élèves ainsi qu’aux responsables de l’enseignement confessionnel a eu lieu le vendredi 9 septembre 2022 à Lomé.

 C’est une  réunion exceptionnelle  qui a eu lieu à l’initiative et à la demande du gouvernement  togolais qui voulait trouver une occasion, de réaffirmer   sa volonté  de  dialogue, de concertation et d’écoute des préoccupations et doléances  des travailleurs, malgré le contexte économique difficile.

Au terme de la rencontre, le Ministre  de la Fonction publique, du travail et du dialogue social, Gilbert Bawara, a exprimé sa satisfaction.

« Nous nous réjouissons que cette réunion ait connu une forte  participation d’une délégation du gouvernement,  et nous a permis  de réaffirmer notre volonté d’écouter et du dialogue, de  réaffirmer notre souci de préservation et même de renforcement  du climat social », a-t-il indiqué tout en laissant entendre que le sujet de la prochaine rentrée scolaire   a été  l’une des préoccupations de la rencontre.

Le ministre assure  au sujet du  protocole d’accord relatif au secteur de l’éducation signé  en 2019, ainsi que le mémorandum d’entente signé en mars 2022, que les engagements sont scrupuleusement respectés.   Ainsi, dans les prochains jours,  il sera publié,   les résultats du dernier concours de  recrutement des enseignants,  indique Gilbert Bawara.

Les gouvernent  s’est  aussi engagé  à faire diligence relativement aux frais de fonctionnement des établissements publics.

Dans le secteur de la santé,  c’est la même satisfaction,  non pas  que toutes les doléances sont  satisfaites,  mais il y a des pas de géants qui sont franchis notamment,  la publication d’une liste additive du personnel  soignant.

« Pour le reste,  le gouvernement a marqué beaucoup d’attention pas seulement  aux travailleurs mais à l’ensemble de la population togolaise par rapport à la vie chère », a laisé entendre le ministre,  qui a ajouté en outre  que  le gouvernement a noté les autres préoccupations et va  poursuivre ses réflexions pour apporter les solutions à la limite des ressources  disponibles.

 « Je voudrais dire que nous  avons constaté avec beaucoup de satisfaction  l’esprit d’écoute, la volonté d’apaisement, le souci de continuer  à œuvrer pour que la rentrée scolaire et les activités pédagogiques  puissent se dérouler dans  un climat de sécurité et d’apaisement », a renchéri  le ministre  dans son intervention devant la presse.

Gilbert Bawara a enfin   demandé  aux uns et autres d’avoir  à l’esprit  le contexte sécuritaire particulier que le Togo vit,  eu égard aux attaques terroristes, et  à faire  preuve  davantage de retenue,  de  pondération  et de sens de responsabilité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici