Togo : Une attention particulière accordée à la  jeunesseentrepreneure

0
260

Les dirigeants donnent de véritables coups de pouce à la jeunesse entrepreneure. Ils n’ont d’yeux que pour leur autonomisation grâce à des activités qui portent haut l’économie nationale. Ces dernières années d’importants accords et stratégies innovantes ont été déployées pour leur permettre de bien asseoir leurs entreprises, dans un environnement des affaires déjà libéré de complexités.

Vers la fin de juillet 2023, deux nouveaux accords de financement ont été signés par le pays avec la Banque africaine de développement (BAD) pour des objectifs précis.

Renforcer l’entrepreneuriat des jeunes

Les 02 ententes pèsent 31 milliards de francs CFA et portent sur 02 initiatives. Le premier est le financement du projet d’accompagnement des jeunes hommes et femmes entrepreneurs sur les chaînes de valeur créatrices d’emplois. À lui seul il occupe 28,1 milliards.

C’est une nouvelle offensive destinée à renforcer les compétences entrepreneuriales des personnes ciblées, optimiser la compétitivité, rendre plus grandes les parts de marché des Très petites, petites et moyennes entreprises (TPME) des jeunes et augmenter le volume des financements aux jeunes entrepreneurs.

Elle répond à la volonté nationale de mettre en œuvre des plans d’accompagnement aux TPME à travers la facilitation d’accès au financement et au foncier, comme prévu par la feuille de route gouvernementale 2020-2025.

Construire des logements sociaux

C’est le deuxième projet de l’accord, valant 3,1 milliards de francs CFA. Il prend en compte des études de faisabilité pour le programme de construction de 20 000 logements à coûts abordables sur le territoire, un autre pan des ambitions gouvernementales.

L’appui va permettre de faciliter la structuration du projet et de booster son démarrage afin de satisfaire des milliers de personnes. Autrement dit, c’est un pas très considérable vers le développement économique et social durable et inclusif.

Un chez pour tous

Le pays en fait une priorité. Le ministère de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Réforme foncière a déjà signé en juin 2023 un accord pour la construction de 1 000 logements collectifs au cœur de Lomé. Ensemble les efforts du pays le font rapprocher de l’Objectif de développement durable (ODD) 11 qui vise à faire en sorte que les villes et les établissements humains soient ouverts à tous, sûrs, résilients et durables.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici