Le Togo lance le processus d’actualisation et d’allègement des programmes du collège

0
284

Le ministère des enseignements primaire et secondaire a démarré jeudi à Lomé, le processus d’actualisation et d’allègement des programmes du collège au Togo. L’Agence française de développement (AFD) et France Expertise accompagnent le pays.

Les activités qui s’étendent sur une période de 6 mois, devront accoucher le premier draft des fiches méthodologiques et des guides, pour le démarrage de la réforme dans les écoles à partir de la rentrée prochaine 2018-2019.

L’équipe de réflexion constituée de la société civile, des parents d’élèves, des inspecteurs, des professeurs du secondaire et universitaire travaillera sous la coordination des experts nationaux et internationaux.

Le Togo à l’instar des autres pays, s’est engagé, dans la réforme de son système éducatif à travers la réforme curriculaire au préscolaire et primaire. Aujourd’hui un pas est franchi à travers ce clin d’œil au Collège’, a indiqué, le représentant du ministre des enseignements primaires, Komlan Amessiamenou au lancement des activités.

Pour lui, le prochain curricula prendra en compte entre autres préoccupations du genre, pourquoi enseigner, pourquoi atteindre quels résultats en terme de connaissance et compétences, quels contenus d’enseignements pour favoriser des acquisitions requises à chaque niveau, avec quelles stratégies ou mieux encore avec quelles ressources matériels….

Il s’agira de mettre en place des programmes clairs, lisibles, soigneusement mis aux points qui permettront de développer des compétences chez les apprenants, en cohérence les unes avec les autres.

‘C’est un jour important pour nous, puis que la révision des programmes c’est tout l’enjeu de l’éducation pour les prochaines années. Nous sommes extrêmement heureux pour ces experts qui vont travailler pour le ministère de l’éducation afin d’aider les jeunes à acquérir de meilleurs compétences’, a déclaré M. Lebeurre Benoît, directeur de l’Agence française de développement (AFD).

Dans le cadre de ce processus, l’AFD apporte un appui financier, technique et de compétence.

Nous attendons à la fin de ce processus des programmes adaptés au monde actuel, aux besoins du pays’, a-t-il ajouté.

Pour le directeur de l’enseignement secondaire général, Alegbeh Tapha, l’actualisation et l’allègement mettra un accent particulier sur l’approche par compétence avec une nouvelle méthode d’enseignement dans le pays.

L’actualisation concerne toutes les matières du collège, à savoir, la mathématique, l’histoire, la géographie, la physique, le français et l’anglais, pour toutes les classes de 6e à 3e.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici