Les syndicats d’enseignants dans l’attente de l’invitation du gouvernement

0
171

Les enseignants ont repris ce jeudi les chemins des classes après trois jours de cessation de travail. Faisant le point chez nos confrères de Nana Fm ce matin, le porte-parole de la Coordination des syndicats de l’éducation du Togo (CSET), Atsou Atcha a affiché un sentiment de satisfaction en ce qui concerne le déroulement du mouvement sur l’ensemble du territoire national.

Il a déploré l’inaction du gouvernement face à leur plateforme revendicatrice déclinée en six points.

‘Les trois jours de grève ont été normalement suivis et nous estimons d’ailleurs que ces trois jours de grève ont été mieux suivis que les mouvements que nous avons eu à faire par le passé. C’est sur une note de satisfaction que nous venons de terminer ces jours de grève. Mais il faut le dire que nous n’avons pas été appelés par l’autorité, c’est pourquoi nous devons essayer de décider et d’analyser et opter pour des perspectives d’avenir puisque c’est une grève organisée par toutes les fédérations des syndicats de l’Education’, a-t-il déclaré.

Depuis le début de la rentrée, huit fédérations de syndicats, ont observé successivement une série de cessation de travail. Ils exigent du gouvernement la mise à disposition de la copie du statut particulier remis au premier ministre, l’ouverture des négociations sur la fixation du taux correspondant aux primes et indemnités et de sa date d’effet, l’intégration des indemnités forfaitaires de 20 000 F Cfa aux salaires de base des enseignants qui émargent sur la subvention que l’Etat accorde à l’enseignement confessionnel, la révision du traitement des 1045 enseignants confessionnels qui eux autres émargeant sur le budget additionnel de la subvention, la rédaction et la signature d’un texte de convention de partenariat entre le gouvernement et l’enseignement , l’organisation d’un concours spécial à l’intention des enseignants volontaires.

Le ministre de la fonction publique, Gilbert Bawara et son collègue des enseignements primaires et secondaires estiment que l’Etat a fait des efforts allant dans le sens de la satisfaction des besoins des enseignants et est à l’œuvre pour les renforcer pour un système d’éducation de qualité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici