Togo/Campagne agricole 2022-2023 : La production céréalière progresse de 2%

0
1990

L’agriculture fait partie des leviers pour promouvoir la prospérité économique partagée et le développement rural. Et ce à travers la production céréalière et de légumineuses entre autres. Avec environ 1,4 million de tonnes produites au cours de la campagne agricole 2022-2023, c’est une progression de 2% que la production céréalière vient de connaître.

La campagne 2020-2021 a connu une production céréalière de 1,4 million de tonnes. De 1,19 million en 2018, le volume de céréales produit est successivement passé à 1,26 million en 2020 et à 1,35 million de tonnes en 2021, selon des statistiques rendues publiques par la Bceao.

Parmi les principales céréales cultivées dans le pays, le maïs a notamment connu un volume de production de 929 000 tonnes en 2021 (en hausse de 4,5% par rapport à 2020), le riz avec un volume de 165 500 tonnes (hausse de 3,5%), le mil et le sorgho réalisant conjointement 304 600 tonnes (en recul de 2 000 tonnes).

Les fruits d’une bonne politique agricole

Outre les grands projets de développement agricole régulièrement mis en œuvre par le gouvernement, la subvention des intrants est un moyen d’action clé en faveur de la production.

Le prix de vente du sac de 50 kg de l’engrais NPK 15 15 15 et de l’Urée 46% N est fixé à 18 000 francs pour le compte de la campagne 2022-2023 (contre 12 500 francs en 2021-2022). Il est largement subventionné puisque le prix normal sur le marché va jusqu’à 25 000 francs CFA.

Des milliards dépensés pour baisser les prix

En septembre 2022, les autorités ont annoncé l’augmentation de la subvention pour les engrais de bonne qualité, la faisant passer de 06 à 7,5 milliards de francs CFA, soit une hausse de 1,5 milliard de nos francs.

La région des Plateaux en particulier, reconnue comme le grenier du pays, a bénéficié de plusieurs appuis décisifs du gouvernement, à travers la subvention de 8 368 tonnes d’engrais grâce au prix de 14 000 francs CFA en 2022 ou encore la réalisation de 34 Zones d’aménagement agricole planifiées (Zaap).

La production agricole peut ainsi continuer à compter sur l’appui des dirigeants pour son développement et sa durabilité pour le bien-être des populations togolaises.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici