6e mission de revue du programme soutenu par le FMI au Togo: Un taux de croissance de 5,5% annoncé pour 2020

0
47

Dans le cadre du sixième et dernier revu annuelle du Fonds Monétaire International sur les performances du programme du gouvernement, une mission du FMI a séjourné à Lomé au Togo cette semaine.
Ce mardi 17 décembre, la mission était devant la presse pour faire le point de sa mission.

La mission note des progrès exceptionnels en termes de performances économiques et des réformes budgétaires. Ainsi, en termes de glissement annuel, selon les chiffres, le taux de croissance en 2019 est de 5,3%, contre 4,9% en 2018. Pour ce qui concerne l’année 2020, le FMI prévoit une croissance de 5.5 %, un taux largement supérieur à la moyenne de l’Afrique subsaharienne.

Pour ce qui est de la dette publique, le Togo est passé de 81% en 2016 pour tourner autour de 70% du PIB en fin septembre 2019.

Ces chiffres laissent croire que le Togo pourrait se conformer aux critères de convergences de l’UEMOA en fin d’année 2019( 2,2% du PIB), alors que ce taux était de 9% en 2017.

Pour le ministre de l’économie et des finances, Sani YAYA, « c’est une performance exceptionnelle ».
Pour lui, « le pays revient de très lion« .

Parlant des crédits au secteur privé, l’on note une augmentation de 3,6% en glissement annuel et l’inflation s’établie à 0,4% en glissement annuel en fin septembre 2019.

Toutes ces performances réalisées par le Togo en deux ans, sont dues, d’après la mission du FMI, aux importantes réformes engagées par les autorités togolaises, ainsi que l’assainissement budgétaire entamé depuis 2017 et qui reste très soutenu.

« Les autorités togolaises ont mis en œuvre des réformes structurelles vigoureuses. Plusieurs mesures liées à l’administration des recettes sont mises en œuvre, dont la création et l’harmonisation des numéros d’identification fiscale, l’instauration de la Téléprocédures» a indiqué Razafimahefa, chef de mission du FMI qui s’est se félicité de la détermination des dirigeants togolais dans la réalisation d’importantes reformes.

« Le Togo a réalisé une réduction significative du déficit budgétaire et de la dette publique, ainsi que des réformes structurelles importantes. Les réformes dans le secteur financier progressent et les discussions continuent » a-t-il déclaré.

Cette sixième revue est la dernière de ce programme. Mais techniquement, le programme sera terminé en mai 2020. Le ministre de l’économie et des finances a remercié le FMI pour son soutien multiforme au gouvernement togolais et émis le voeux,au vue des besoins, de voir le Togo signer un nouveau programme tout en restant dans la droite ligne des orientations du chef de l’État, relative, notamment à sa déclaration de Dakar.

Pour le ministre Sani, le gouvernement est ouvert pour conclure un nouveau programme avec le FMI,

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici