Desserte en eau potable à Lomé: 700 millions FCFA vont être débloqués pour les travaux de renforcement du système d’alimentation

0
97

Le gouvernement togolais va débrousser 700 millions fcfa pour les travaux de renforcement du système d’alimentation en eau potable de la ville de Lomé. C’est ce qu’annonce le ministère de l’Eau, de l’Equipement rural et de l’Hydraulique villageoise dans un communiqué.

« Dans le but d’améliorer les conditions d’accès à l’eau potable des populations togolaises, l’Etat s’est engagé depuis quelques années à réaliser dans les milieux urbain, semi-urbain et rural de nombreuses infrastructures d’eau potable pour permettre aussi bien l’alimentation en eau potable des zones non couvertes que le renforcement des systèmes existants dans le pays. C’est le cas de la ville de Lomé où il sera bientôt entrepris des travaux de renforcement de l’alimentation en eau potable pour répondre au mieux aux besoins croissants en eau de la capitale ; des besoins qui connaissent une véritable explosion aujourd’hui du fait de la forte demande en eau engendrée par la récente réduction du coût du branchement d’eau décidée par le Président de la République dans le cadre de la riposte à la pandémie liée au coronavirus », indique le communiqué du ministre Antoine Lékpa Gbégbéni.

D’un coût total de 700 millions de francs CFA, ces travaux, d’après le communiqué, « s’inscrivent dans la droite ligne de la volonté du Chef de l’Etat de favoriser une amélioration croissante de l’accès à l’eau potable des populations de Lomé ».

Les travaux qui vont démarrer dans la deuxième moitié de ce mois de juillet 2020 sont prévus pour durer six mois et consisteront en la réalisation de forages profonds à gros débit pour alimenter trois(03) châteaux d’eau. Ils permettront d’améliorer sensiblement la desserte en eau de la basse ville, notamment les quartiers de Bè, Nyékonakpoè et Kodjoviakopé ainsi que ceux de Kégué, Hédzranawoé et leurs environs. Ces travaux viennent compléter la batterie de mesures sociales prises dans le cadre de la riposte à la pandémie liée au coronavirus, notamment la gratuité de l’eau potable et la réduction du coût du branchement d’eau.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici