Christian Trimua ne roule pas sur ‘instruction personnelle du chef d’Etat’

0
120

Il l’a exprimé ce dimanche chez nos confrères de la radio privée Pyramide FM dans l’émission D12. C’est de trop, a-t-il dit avant d’ajouter que cela n’honore même pas celui à qui les ministres abonnés à cette phrase fétiche citent à chaque occasion et plusieurs fois dans une seule phrase.

‘C’est excessif cette expression ‘sur l’instruction personnelle du chef de l’Etat’ ; ça devient agaçant non seulement pour le pouvoir et pour les populations’, déclare M. Trimua pour qui, même si sa réaction doit toucher les concernés, il en valait la peine pour un changement de mentalité.

‘Je vais vous dire une chose et je suis sur qu’un certain nombre de collègues ne partageront pas mon point de vue sur ce sujet’, souligne l’ancien secrétaire d’Etat auprès du ministre de la justice.

En revanche, affirme-t-il, employer la phrase ‘sur instruction personnelle du chef de l’Etat’ est une évidence sur certains sujets donnés mais cela ne doit pas donner lieu à une devise à tout moment.

‘Il faut que chacun assume ses responsabilités. Je suis favorable à ce que dans les prochaines réformes constitutionnelles, que l’on arrive même à une responsabilité individuelle des ministres parce qu’aujourd’hui nous avons un mécanisme de responsabilité collective’, souligne M. Trimua.

A chacun de tirer sa part dans cette sortie très saluée sur la toile par des internautes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici