Crise politique : Pax Africana porte l’étau du ‘volontier médiateur’

0
92

La Fondation Pax Africana dirigée par l’ancien premier ministre, Edem Kodjo (sur l’image), propose sa médiation dans la crise politique, que traverse le pays depuis mi-aout.

Dans un communiqué rendu public, vendredi, M. Kodjo justifie cette offre par la mission de son organisation d’œuvrer pour la paix en Afrique.

Elle condamne et qualifie d’inacceptable les souffrances infligées au peuple togolais, par des violentes manifestations dans le pays, avec le lot de conséquence, les morts, les blésées.

‘Je me permets humblement, d’interpeller les hautes autorités nationales en particulier, le chef de l’Etat, le gouvernement, la classe politique (opposition, la sensibilité présidentielle) ainsi que la société civile, et les invite à prendre l’initiative d’une discussion qui permette de mettre à plat tous les sujets d’incompréhension et d’identifier, des pistes de solutions viables et durable pour le pays’, souligne le communiqué signé par Edem Kodjo.

L’ancien premier ministre, estime que la solution peut ne pas venir seulement de l’extérieur.

Nous sommes prêts aussi à apporter notre modeste contribution à la réalisation de ce grand idéal’, poursuit M. Kodjo.

Face à une situation où, opposition et majorité, n’espèrent pas lâcher, Pax Africain, estime plutôt qu’il est ‘temps de prendre le taureau par les cornes et aller courageusement vers les voies d’un dialogue républicain et fécond, susceptible d’éloigner le pays de la crise qui se prolonge et s’éternise’.

La Fondation prévient que le ‘temps presse et le pays mérite ce courage’.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici