Dialogue du 15 février : la coalition de l’opposition récuse l’immédiateté de la suspension des manifestations publiques

0
51

Paradoxale !, s’exclamait un internaute après avoir lu le communiqué de la coalition de l’opposition sur les réseaux sociaux en réponse à celui de la médiation.

En effet, à lire entre les lignes, la coalition de l’opposition à l’origine des manifestations dans le pays semble adhérer à la date du 15 février choisie par la médiation pour le début du dialogue inter-togolais mais ne souhaite pas se plier avec effet immédiat à la suspension des manifestations publiques dans le pays, comme stipule le quatrième point du communiqué de la médiation.

‘Tous les acteurs conviennent de la suspension des manifestations publiques à compter de la publication de la date du dialogue et ce jusqu’à sa tenue et pendant sont déroulement’.

En réponse à ce point, les responsables de la coalition appellent leurs militants et sympathisants à manifester ce samedi 3 février dans le pays pour disent-ils ‘ libérer le Togo du joug de la dictature qui nous opprime de père en fils depuis plus de 50 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici