Dieu pour faire aboutir la lutte du peuple !

0
16

L’opposition a bouclé samedi les trois jours de manifestations de cette semaine à Lomé et région sur une note de satisfaction. Si au premier jour la mobilisation a été estimée par les organisateurs à 100 000 manifestants contre entre 60 et 70 000 le jeudi, elle était en revanche estimée à 600 000 au dernier jour.

Au point de chute de Lomé, à la plage, en présence des leaders, le chef de l’ANC, Jean-Pierre Fabre, a récusé la responsabilité du non démarrage du dialogue inter-togolais annoncé. Le non démarrage du dialogue ne dépend pas de l’opposition, a-t-il dit.

‘Les travaux du comité préparatoire doivent démarrer mais nous avons subordonné le démarrage des travaux à l’obtention de quelques mesures d’apaisement. Dès que ces mesures sont obtenues, nous pouvons commencer le dialogue’, poursuit-il.

Pour la suite de la lutte, l’opposition prévoit manifester que le jeudi prochain et permettre que vendredi et samedi les chrétiens et musulmans puissent prier pour la lutte de la ‘libération du pays’

La lutte que nous menons est entre les mains de Dieu et nous demandons aux chrétiens et aux musulmans de continuer par prier. La semaine prochaine, nous n’allons marcher que le jeudi car le vendredi c’est le jour de prières des musulmans et le samedi les chrétiens feront leur pèlerinage à Kovié sous les pieds de la Sainte Vierge Marie’, a déclaré M. Fabre.

L’opposition manifeste depuis mi-aout à Lomé et en région pour exiger les réformes constitutionnelles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici