‘En 2018, nos concitoyens seront plusieurs fois appelés à décider, par le vote, des grandes orientations de la vie nationale’

0
113

C’est la grande annonce politique à retenir du discours de vœux du président Faure Gnassingbé diffusé ce mercredi 3 janvier sur la télévision nationale.

En effet, c’est un Faure Gnassingbé très relaxe et décomplexé qui s’est exprimé en direct du palais présidentiel, retransmis sur la chaine nationale publique, TVT.

Dans un message qui a duré une dizaine de minutes, le président togolais a redonné au peuple togolais sa force de décision sur les grandes orientations du pays. Ce peuple sera consulté et appelé à se prononcer sur des sujets de taille comme lors des élections locales, législatives et aussi le prochain référendum.

Pour lui, c’est maintenant au peuple togolais tout entier, seul détenteur de la souveraineté nationale, qu’il appartient de se prononcer et ce conformément à la loi fondamentale.

Dans l’Etat de droit que nous construisons, a-t-il dit, ‘ nous ne pouvons pas prétendre substituer des voix plus autorisées au suffrage universel’.

‘L’aboutissement du processus de décentralisation permettra aux collectivités territoriales de se doter de représentants élus à l’issue des consultations locales attendues avec impatience’, a déclaré Faure Gnassingbé.

‘C’est une excellente occasion pour les nombreux talents, jeunes, femmes et hommes de qualité de se mettre au service de leurs communautés respectives et de la nation toute entière en prenant en main la démocratie et la gouvernance à la base’, ajoute le président togolais.

L’élection des députés à l’Assemblée nationale constituera également un important rendez-vous démocratique auquel M. Gnassingbé a convié la classe politique et l’ensemble des électeurs à participer dans un esprit constructif.

En ce qui rassure le chef de l’Etat, le Togo mérite que chacun lui donne le meilleur, celui de valoriser, entretenir et préserver les acquis, puis d’œuvrer à améliorer l’existant en opérant les réformes qui s’imposent, dans le respect des principes de l’Etat de droit et de la démocratie.

‘Le dialogue doit rester la voie privilégiée de résolution des désaccords entre les acteurs politiques. Par le passé, nous avons réussi à surmonter nombre de difficultés grâce à notre sens de responsabilités’, a rappelé le numéro togolais.

ce message de vœux du président Faure Gnassingbé relance ainsi la nouvelle année.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici