Les catholiques vont jeûner pour le dialogue inter-togolais

0
18

Coïncidence de temps ou effet du hasard avec le calendrier du carême des catholiques qui démarre le 14 février? L’annonce a été faite depuis des jours, semaines et mois, mais c’est finalement le 15 février, le lendemain du début du carême chez les catholiques que le dialogue inter-togolais aura finalement lieu, indique un communiqué de presse signé par les émissaires des médiateurs dans la crise, les ministres Tibou Kamara de la Guinée et Albert kan-Dapaah du Ghana.

Le choix de cette date a été faite précise le communiqué à l’issue d‘une mission de 48 heures menée par les deux émissaires des chefs d‘Etat de la Guinée et du Ghana, médiateurs dans la crise et aussi des échanges avec le gouvernement et la coalition de l’opposition, à l’origine des manifestations.

Ainsi, il a été décidé que les préoccupations de la coalition des 14 partis politiques de l’opposition concernant les personnes faisant l’objet d’une détention provisoire dans le cadre de l’affaire des incendies des marchés de Kara et de Lomé soient examinées de manière prioritaire à l’ouverture du dialogue dans un esprit d’apaisement. Idem pour les cas des autres personnes encore en détention pour des faits commis dans le cadre des manifestations publiques organisées depuis le 19 Aout 2017.

Il a été également convenu de la suspension des manifestations publiques à compter de la publication de la date du dialogue et ce jusqu‘à sa tenue et pendant son déroulement.

Enfin précise le communiqué, il a été également décidé que la liste des participants et l’agenda du dialogue seront déterminés dans le cadre des travaux préliminaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici