Les togolais entre manifestation et fête

0
125

En dépit des mesures d’apaisement prises par le gouvernement pour favoriser l’ouverture d’un dialogue avec l’ensemble de la classe politique togolaise, l’opposition au régime de Faure Gnassingbé annonce trois jours de manifestations pour les 27,28 et 30 décembre.

Toujours avec les mêmes objectifs : exiger le retour à la constitution de 1992, le vote de la diaspora, scrutin à deux tours, départ de Faure Gnassingbé etc… Rien de nouveau.

Pour le conseiller en communication du leader de l’ANC, Eric Dupuy, interrogé mardi par nos confrères de la Radio Nana Fm, la prochaine manifestation est organisée à la demande insistante de la population.

‘Nous avons pensé aux commerçants, aux femmes de marché à cause du contexte de la fête mais les populations ont demandé avec insistance à manifester. Elles ont même voulu que le 31 décembre et le 1er janvier 2018, nous soyons dans les rues’, a-t-il justifié.

L’opposition manifeste au Togo depuis le mois d’Aout. En septembre le gouvernement a envoyé un projet de révision à l’assemblée nationale prenant en compte la limitation du mandat présidentiel, le mode de scrutin, exigé par l’opposition.

Mais le texte a été jugé insuffisant par les députés de l’opposition qui ont boycotté les séances. A défaut d’être voté au 4/5, le projet a reçu les 2/3 des voix, inaugurant ainsi un référendum.

Un dialogue est en cours de préparation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici