Lutte contre le coronavirus et situation des enseignants confessionnels privés laïcs: Le MMLK plaide pour des mesures d’accompagnement

0
46

Les mesures prises par les autorités gouvernementales dans la lutte contre la pandémie du COIVID-19 affectent tous les secteurs socio-économiques du pays. Même le privé n’en est pas épargné, il est de près le secteur le plus touché. D’où la réaction du Mouvement Martin Luther King qui plaide pour des mesures d’accompagnement des enseignants confessionnels privés laïcs.

Il y a quelques jours, certains responsables d’écoles confessionnelles du pays ont pris la décision de suspendre les salaires de leurs enseignants, prétextant la situation l’affectation dont elles sont victimes relative aux mesures prises par le gouvernement togolais. Une décision qui affecte dangereusement la vie des enseignants et qui a conduit le Mouvement Martin Luther King(MMLK) à réagir en apportant son soutien à ces enseignants mais aussi en plaidant pour des mesures d’accompagnement.

Voici la déclaration du premier responsable du MMLK, Pasteur Edoh Komi

Le Mouvement Martin Luther King apporte son soutien aux enseignants confessionnels et privés laïcs et plaide pour des mesures d’accompagnement pour leur survie et celles de leurs familles avant la rentrée scolaire

Dès les premiers cas confirmés à la contamination au Coronavirus au Togo , les premières mesures prises par le gouvernement le 20 mars 2020 pour empêcher la propagation de la pandémie furent celles de la fermeture des établissements scolaires, des centres de formation et des universités.
Du coup, les apprenants et les enseignants toutes tendances confondues sont renvoyés à la maison jusqu’à nouvel ordre .Suite à cette suspension des activités scolaires et universitaires , la majorité des enseignants privés est confrontée à la suspension et au non payement de leurs salaires depuis le mois de mars . Il est certes vrai que leurs droits salariaux sont dus en fonction du versement des frais de scolarité des apprenants, qui malheureusement sont mis hors des bancs.

Même s’il faut admettre cette thèse, il n’est pas toutefois exclu que les enseignants privés bénéficient des mesures d’accompagnement tant de leurs employeurs que de l’État qui a institué l’opération NOVISSI pour les personnes vulnérables. Pour le moment, les enseignants privés sont les PARENTS PAUVRES de cette crise sanitaire et l’on pourrait aisément imaginer l’abattement et la crispation dans lesquels ils s’y trouvent.

Pour le MMLK, à cette allure, les enseignants privés ne sont pas loin de s’adonner à la MENDICITÉ alors qu’ils font partie de la formation de l’élite de notre pays. Il y a donc lieu de redresser la barre et le Mouvement Martin Luther King lance un appel pressant aux employeurs de l’enseignement confessionnels et privés laïcs et à l’État d’appuyer le secteur pendant ces moments de crise.*

Lomé, le 7 mai 2020

MMLK / La voix des sans voix

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici