Manifestations : L’opposition passe de cinq jours à trois

0
22

L’opposition a appelé dimanche à trois nouvelles journées de manifestations pour exiger les réformes politiques, le retour à la constitution de 1992, le vote de la diaspora élargie au départ du président Faure Gnassingbé du pouvoir.

Une décision sage, ironise un internaute dès l’annonce par le porte-parole de la coalition de l’opposition.

‘Travailleurs, étudiants, lycéens, collégiens… Rejoignons très nombreux la contestation nationale du peuple souverain jeudi, vendredi et samedi dans tout le Togo, a déclaré dans un communiqué Eric Dupuy, porte-parole de la coalition de 14 partis d’opposition à l’initiative des manifestations, cité par l’AFP.

Depuis mi-aout, le Togo fait face à une série de manifestations de la part de l’opposition, qui exige des réformes politiques, la limitation du mandat présidentiel, le scrutin à deux tours, le vote de la diaspora.

Le gouvernement a envoyé un projet de loi à l’assemblée nationale, qui a prévu ces points mais jugés ‘insuffisant’ par l’opposition, qui n’a pas participé au vote pour atteindre le quota des 4/5 pour adoption mais plutôt 2/3 ouvrant la voie à un référendum.

Les manifestations à l’actif d’ l’opposition ont fait une dizaine de morts et des centaines de blessés selon l’opposition, à qui le chef de l’Etat vendredi dernier dans le camp de Témédja, a accusé d’être responsable.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici