Sécurisation des manifs de l’opposition : Yark Damehane met en garde les éventuels fauteurs de troubles

0
124

Aucun débordement ne sera toléré lors des manifestations des 27,28 et 30 décembre de l’opposition, assure mardi le ministre de la sécurité,  Yark Damehane dans un communiqué. 

Les personnes qui s’adonneront à des actes pouvant mettre en péril l’ordre public trouveront en face les forces de sécurité et de l’ordre.

Cette sortie du ministre de la sécurité, s’explique si l’on se réfère au communiqué dont il est signataire, par  la possession des informations selon lesquelles  certains responsables d’un parti politique membre de la coalition ont instruit leurs membres militants pour poser des actes de nature à troubler l’ordre public dans le but de provoquer des forces de sécurité.

 Il a rassuré de ce que toutes les dispositions seront prises pour garantir la sécurité de tous et permettre à ce que les manifestations se déroulent dans un esprit pacifique. 

« Aucun acte contraire à l’esprit pacifique des manifestations de rue et à ce qui est convenu entre l’administration et les organisateurs ne sera toléré. Toutes les dispositions seront prises pour qu’en tout état de cause, force reste à la loi », assure le Col Yark Damehane.    

Les faits tels que relatés  par le  colonel Yark Damehane,  stipulent qu’il a été demandé à  certains manifestants de Lomé de quitter les itinéraires prescrits pour se retrouver sur certains points sensibles ainsi que certains manifestants de l’intérieur du pays ont reçu pour consigne de perturber la circulation sur la route nationale n°1.

A chacun de faire, son analyse de  cette sortie du ministre de la sécurité. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici