Un accident de route empêche Fabre d’aller à Kara

0
98

La tournée de visite entamée vendredi par la coalition de l’opposition auprès des détenus des prisons en région Atakpamé, Sokodé n’est pas arrivée à Kara, a-t-on appris lundi des responsables. Pour cause, avancent-ils, le ‘refus des militaires’ postés sur la route.

Jean-Pierre Fabre, chef de l’ANC, (sur l’image) qui conduit la délégation qualifie de ‘subterfuges’ l’obstruction de la voie par un accident de route avancée par les militaires.

‘Nous avons voulu nous rendre à Kara mais nous en avons été empêchés. Il s’est agit simplement de nous empêcher de se rendre à Kara peut-être pour nous éviter d’interroger les détenus parce qu’on a voulu les rendre une visite’, a laissé entendre, Jean-Pierre Fabre.

Pour M. Fabre, il s’agit d’une ‘attitude qui confirme ce que l’opposition dénonce depuis des années et surtout va dans la droite ligne de démobiliser les populations débout et qui protestent pour le changement.

Lors de cette tournée, la coalition de l’opposition a rencontré les détenus de la prison d’Atakpamé, Sokodé, animé des meetings de circonstance à Bafilo et Sokodé.

A la prison civile de Lomé, les parlementaires de l’opposition ont offert des vivres et non-vivres aux détenus de la prison civile de Lomé. Les fonds proviendraient des 410 000 d’augmentation sur les salaires il y a quelques jours.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici