Affaire des incendies des marchés de Lomé et de Kara: L’ANC exige le dédommagement des victimes

0
14

Le parti politique de l’opposition, Alliance nationale pour le changement(ANC) a exigé mardi du gouvernement un dédommagement des commerçants et la libération des détenus dans l’affaire des incendies des marchés de Kara et Lomé.

La déclaration a été faite au cours d’une conférence de presse tenue au siège du parti.

Dans une déclaration liminaire du vice, Patrick Lawson-Bankou, le parti ANC accuse les pouvoirs publics de ‘’ mauvaise foi’’ et de recourir à ‘’ la terreur et aux violations des droits des libertés pour empêcher l’expression du mécontentement populaire’’.

Une déclaration qui est carrément aux antipodes de la réalité dans le pays, puisque le gouvernement a toujours autorités et encadrer les manifestations.

En outre, le parti de jean-pierre Fabre invite le gouvernement à répondre aux aspirations des populations togolaises en termes de sécurité publique, de réformes politiques et de saine gestion des finances de l’Etat. Ce que fait depuis plusieurs années les autorités avec la création de plusieurs structures de contrôle en matière de gestion de la chose publique. La dernière en date est la création de la commission nationale contre la corruption dont les membres ont été récemment nommés.

Se prononçant sur la naissance d’un nouveau regroupement de l’opposition l’ANC salue l’initiative.

‘’Il s’agit d’une bonne initiative, le contraire aurait surpris. Nous avons leur document. Nos observations ne pourront être faites sur la place publique. Nous leur réservons la primeur avant de les rendre publique’’, a déclaré le président de l’ANC.

Mais plusieurs observateurs de la scène politique togolaise y voient en cette sortie la peur du parti de ne pas se voir ravir la vedette par le nouveau né.

(En image les responsables de l’ANC lors de la conférence de presse hier)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici