Au Togo l’accompagnement des jeunes dans ;leur différent projet s’intensifie

0
1155

L’amélioration du bien-être au Togo se matérialise à travers une série d’initiatives destinées à créer des conditions propices à une vie épanouissante pour l’ensemble de la population. Les jeunes, importante couche sociale, ne sont pas laissés pour compte.

Le Togo investit dans les infrastructures médicales, la formation du personnel, les réformes pour un accès équitable à l’éducation de qualité et une meilleure insertion socioprofessionnelle, la réduction du chômage et l’offre d’opportunités d’activités économiques aux citoyens, etc.

L’accent est mis sur le développement de compétences, la création d’emplois durables, le soutien aux initiatives entrepreneuriales, l’amélioration de la qualité de vie des citoyens…

Le développement à la base se renforce

Au premier semestre de l’année 2022, des avancées ont marqué l’agenda du ministère du Développement à la base, de la Jeunesse et de l’Emploi des jeunes.

En termes d’accompagnement de la jeunesse, près de 130 000 jeunes filles et garçons ont été sensibilisés et formés sur des notions essentielles telles que la citoyenneté, les droits de l’homme et la lutte contre les fléaux sociaux.

Les jeunes entrepreneurs du pays ont bénéficié de plus d’un milliard de francs CFA mobilisé entre janvier et juin. Ce soutien financier a permis de créer 1 459 Très petites et moyennes entreprises (TMPE), générant plus de 50 000 emplois (7 219 durables et 43 793 temporaires).

Filets sociaux et services de base

Le programme des cantines scolaires a offert des repas chauds à 127 000 élèves du préscolaire et du primaire de l’enseignement public, renforçant ainsi les filets sociaux indispensables à la santé et au bien-être des apprenants.

La construction de 36 unités d’infrastructures sociocommunautaires et économiques, telles que des unités de soins périphériques (USP), des bâtiments scolaires, des marchés… a contribué à améliorer l’accès des populations aux services sociaux de base.

Une performance louable chaque année

En 2021, le ministère avait atteint un taux de performance exceptionnel de 84 % dans la réalisation de ses activités. 14 millions de repas chauds ont été distribués à l’époque à près de 95 000 écoliers. Le gouvernement avait alloué plus de 1,08 milliard de francs CFA de transferts monétaires, un geste significatif qui a touché plus de 60 500 ménages à travers le pays.

Il y a eu le renforcement des capacités d’environ 2 500 Comités de développement à la base (CDB), permettant ainsi à chaque communauté de disposer d’un plan d’action. Plus d’une centaine d’infrastructures sociocommunautaires et économiques ont été érigées. Au moins 7 000 km de routes et pistes ont été entretenus.