CENI : UFC a un représentant

0
150

Jean-Claude Homawoo de l’Union des forces du changement (UFC), porte le nombre des membres de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) à 13.

L’élection est intervenue ce mardi lors d’une séance plénière présidée par la troisième vice présidente, Dagban Yawavi Zonvidé, boycottée par une partie de l’opposition parlementaire à l’exception de l’UFC.

Pour l’ANC, ADDI, et le CAR (Opposition parlementaire), qui jusque là ne reconnaissent pas le parti de Gilchrist Olympio, l’UFC comme étant de l’opposition, la procédure ayant conduit à l’élection de ce nouveau membre de la commission nationale indépendante est contraire à la procédure parlementaire.

Ils se justifient par le fait qu’ils n’étaient pas informés précédemment par une nouvelle candidature de l’opposition au titre des membres de la commission.

Les députés de la majorité, Unir et ceux de l’UFC sont dans une logique de violation permanente des textes de l’Assemblée nationale, de la Constitution de la République togolaise, a laissé entendre Isabelle Améganvi, présidente du groupe parlementaire ANC.

Le nouveau membre élu par l’assemblée, prêtera serment devant la Cour Constitutionnelle avant de rejoindre ses 12 autres collègues.

4 élections devraient encore intervenir au titre de l’opposition parlementaire pour porter définitivement le nombre des membres de la CENI, à 17.

La nouvelle commission a pour tâche, l’organisation du référendum, des élections législatives et locales.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici